Fantastique·Post-apocalyptique·Young adult

Autre-monde : Malronce – Maxime Chattam

autre monde 2 Malronce - maxime chattam

« Parce que le ciel c’est ça : les coulisses infinies de notre vie terrestre, l’écho quotidien de nos limites.»


Titre : Autre-monde : Malronce Auteur : Maxime Chattam
Editions : Albin Michel   Genre : Young adult , fantastique, post-apocalyptique
Sortie : 1 novembre 2009    Pages : 407


Imaginez un monde où la nature a repris le pouvoir, où les adultes sont redevenus sauvages et les enfants se sont assemblés en bandes pour survivre, où chaque promenade est une expédition, chaque jour passé, un exploit. Un monde recouvert par un océan de forêts, peuplé de créatures fabuleuses, traversé de courants étranges, d’énergies nouvelles. Un monde nouveau où trois adolescents tentent de déjouer les pièges d’une mystérieuse reine, acharnée à leur perte : Malronce. Oubliez tout ce que vous savez… pénétrez dans Autre-Monde.


Attention, risque de spoiler sur le tome précédent !

 Après avoir affronté cette tempête, ce nouveau monde, les nouvelles créatures et même la trahison des leurs, Matt, Tobias et Ambre, s’en vont vers le sud, vers les Cinycks. Matt veut en effet savoir pourquoi autant de Pans sont enlevés, que cherches-t-il à faire, mais surtout, pourquoi un avis de recherche avec son effigie circule parmi les camps ennemis.

Ils s’en vont alors tout droit vers la forêt aveuglante, qui regorge de secret, tout aussi effrayant les uns que les autres. Justement, c’est là que je trouve que Maxime Chattam fait fort ! Il a toujours encore plus d’imagination pour créer de nouvelles créatures ou inventer de nouveaux effets secondaire suite à cette tempête dévastatrice.

Si vous avez lu le tome un, vous savez que l’auteur sépare chacun de ses romans Autre-monde en trois parties. En ce qui me concerne j’ai eu du mal avec la première partie de Malronce. Ce ne n’est pas quelle était inintéressante, au contraire, mais je trouvais que cela était lent et manquait un peu d’action. Après ce n’est qu’un avis personnel.

Ensuite, il y a beaucoup de choses que j’ai apprécié. Le fait que Matt, le personnage principal, commence à se poser des questions de type religieuses, était intéressant. Il se demandait s’il était croyant ou non, si avec ce qui s’était passé, la tempête et tout le reste, si cela pouvait être dû à une entité supérieure. C’est ce que j’aime énormément dans cette série. Maxime Chattam ne va prendre aucun avis réel sur la religion, mais juste montrer que chacun à ses avis et ses façons de penser, tout en instaurant un climat de tolérances.

On finit enfin par découvrir et avoir des réponses sur les actes des Cinycks. Les jeunes perdent un peu leurs innocent d’ailleurs rien qu’en les observant.

En conclusion, pour moi, une fois passé la partie un du tome, celui-ci est passé à toute allure. Je n’ai pas vu les pages défiler, tellement je les ai dévoré et dévorer les unes après les autres. Ce livre était vraiment intéressant, autant en révélation que dans le fond. J’ai hâte de découvrir la suite des aventures de Matt, Tobias et Ambre.

set of star rating symbols
Une superbe lecture !

Chroniques sur le tome précédent :

autre-monde 1

10 commentaires sur “Autre-monde : Malronce – Maxime Chattam

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s