Fantastique·Post-apocalyptique·Young adult

Autre-monde : Entropia – Maxime Chattam

Autre monde oz - Maxime Chattam.jpg

«La liberté de tous a un prix amer pour quelques-uns.»


Titre : Autre-monde : Entropia Auteur : Maxime Chattam
Editions : Albin Michel   Genre : Young adult , fantastique, post-apocalyptique
Sortie : 2 novembre 2011    Pages : 387


La guerre est finie. Entre Pans et Cyniks, condamnés à s’entendre, l’équilibre reste fragile. Pendant ce temps, au nord d’Eden, surgi d’on ne sait où, un impénétrable et mystérieux brouillard stagne comme une muraille. Entropia et ses pièges attendent désormais l’Alliance des trois… Cette deuxième époque entraîne le lecteur à la découverte du véritable ennemi des Pans : Entropia, essence même de la Grande Tempête qui a ravagé la planète. Les véritables enjeux d’Autre-Monde se dessinent peu à peu pour nos 3 héros en quête de qui s’est vraiment passé.


Attention, risque de spoiler sur les tomes précédent !

Nous avions dans le dernier tome laissé les pans après leur victoire face aux Cynicks. Nous avions découvert qu’Ambre avait inhibé en elle le cœur de la terre. Nous nous retrouvons alors là. Dans ceux deuxième et nouveau cycle avec le tome 4. Autant vous le dire, on ne s’ennuie pas un seul instant. Ça bouge, ça remue, c’est palpitant et prenant.

Ce que j’aime beaucoup dans ce tome-là, c’est que nous suivons deux intrigues en parallèle. D’un côté Matt et ses compagnons qui partent pour le Nord afin de savoir ce qui se trame. De l’autre, les deux ambassadrices qui sont aux Sud chez les Cynicks, qui cherche à savoir ce que le buveur d’innocence trame.

Dès le début on est pris dans l’histoire, on est happé par celle-ci tellement elle est prenante. Puis en ce qui concerne les nouvelles menaces, les nouvelles créatures… Elles m’ont fait froid dans le dos. Autant, dans les autres tomes, que ce soit Malronce, le Raupéroden, les échassiers et autre, aucun d’eux ne me faisait pas vraiment peur. Par contre, là… Il y a certaines créatures, une en particulier qui porte le nom de « tourmenteur », qui m’a fichu des frissons dans le dos. J’osais à peine fermer les yeux après chaque lecture, tellement les visions de cette créature apparaissaient directes.

En conclusion, pour moi ce roman était intéressant et mettait bien en abîmer le nouveau cycle et la nouvelle intrigue qui allait accompagner nos compagnons de voyage.

set of star rating symbols
Une excellente lecture !

Chroniques sur les tomes précédent :

autre-monde 1 autre-monde 2 autre-monde 3

5 commentaires sur “Autre-monde : Entropia – Maxime Chattam

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s