Science-fiction·Thriller·Young adult

Ville noire (Cité 19 #1)

Cité 19 T1.jpg

«  Pour la première fois, le mot « inconsolable » correspondait à quelque chose de réel pour Faustine. Elle comprit que certains mots devaient être appris deux fois : la première avec le cerveau, la seconde avec le coeur.»


Titre : Ville noire  Auteur : Stéphane Michaka
Editions : Pocket Jeunesse   Genre : Young adult, science-fiction, thriller
Sortie : 7 octobre 2015    Pages : 349


Que faisait le père de Faustine à minuit au sommet de la tour Saint-Jacques ? Et qui l’a précipité dans le vide ? Convoquée pour identifer le corps, Faustine ne reconnaît pas les mains de son père. Persuadée qu’il a été kidnappé par une secte mystérieuse, elle se lance sur la piste d’un inquiétant personnage. Elle suit l’homme dans une station de métro, trébuche, perd connaissance et se réveille… 150 ans plus tôt ! Pour Faustine, c’est le début d’une série d’aventures, aux confins du thriller, de la science-fiction et de l’Histoire.


Cette lecture j’aurais différente chose à en dire. Je suis passée par plusieurs phases. Au début, j’étais plongée dans l’histoire, puis au fur et à mesure, cela c’est dissipé par un léger ennui. Sauf que voilà, à partir de la deuxième partie, une seconde intrigue en plus de celle que nous avons déjà, vient se fondre dans l’histoire et cela m’a encore plus replongé dedans.

Nous suivons l’histoire de Faustine, une fille plutôt solitaire, qui vit dans le passé. Elle est fan des du XIXème siècle. Elle ne se plaît pas dans son temps et ça se voie. Dès le début de l’histoire, on lui demandera d’identifier le corps de son père. Or celle-ci est persuadée qu’il n’est pas mort, même si les vêtements retrouvé sur le corps, sont bien celui de son père. Mais en cherchant à retrouver son père, elle finit un jour par être assommé, par perdre connaissance et se réveiller cent cinquante ans en arrière, c’est-à-dire, dans le fameux XIXème siècle qu’elle aime tant.

La lecture est prenante et surtout lorsque la fameuse deuxième intrigue arrive, mais je vous en dis pas trop cela gâcherait tout !

En conclusion, pour moi c’est un roman facile à lire, avec des chapitres courts, se qui les rend donc rapide à lire. On est plongé dans une histoire hors du commun qui ne nous donne qu’une seule envie, connaître la suite. Pour ma part, j’ai hâte de découvrir ce que le tome deux a, à nous révéler.

set of star rating symbols
A lire absolument !

2 commentaires sur “Ville noire (Cité 19 #1)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s