Fantastique·Young adult

Kaleb #1

Kaleb T1.jpg

«Il peut sentir la peur et la douleur du vivant carbonisé. Faune, flore. Toute cette souffrance s’engouffre en lui… c’est insupportable. Alors à son tour il pleure, il va exploser. Mais ses larmes sont de l’acide qui lui ronge les joues. Ses yeux brûlent, saignent et se dissolvent. Il n’a plus qu’une mare de sang à la place des orbites.»

séparation (4)

Titre : Kaleb Auteur : Myra Eljundir
Editions : Robert Laffont   Genre : Young adult, fantastique
Sortie : 14 juin 2012    Pages : 442

séparation (4)

Résumé : 

C’est si bon d’être mauvais…

SAISON 1.
À 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-mêmes. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu’on ne peut s’empêcher de l’aimer. À la folie. À la mort.
Sachez que ce qu’il vous fera, il n’en sera pas désolé. Ce don qu’il tient d’une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu’au jour ou sa propre puissance le dépasse et ou tout bascule… Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller?


avis (1)

Une histoire surprenante, qui laisse des avis partagés. Certain l’aime, d’autre nom, pour ma part, j’ai apprécié. 🙂

L’histoire est celle de Kaleb, un jeune homme de dix-neuf ans. Depuis qu’il est venu emménager en France avec son père, celui-ci ressent de plus en plus des émotions fortes, sans aucune raison précise. Majoritairement, c’est de la colère qui vient en lui, mais il ne sait pas d’où vient celle-ci, jusqu’au jour il va découvrir qu’il a le don empathie. Il est capable de ressentir les sentiments des autres et bien plus encore. Mais qui dit grand pouvoir, dit aussi grande responsabilité…

Dès les premières lignes on est dans le mystère. On sent qu’il y a quelques choses de pas normal, mais on ne peut pas savoir quoi. Personnellement, j’ai été prise dans l’histoire et dans ce questionnement qui s’imposait à nous dès le début.

La fin était surprenante et inattendu. Une révélation improbable arrive et nous donne encore plus envie de connaître la suite de l’histoire.

Kaleb est un jeune homme qui ressent depuis peu pleins de divers sentiments. Il vit seul avec son père depuis sa naissance, sa mère étant mort en couche. Depuis sa naissance, ils n’ont cessé de démanger tous les deux-trois ans. C’est un jeune homme au bon fond, mais qui avec l’apparition de son don, va se poser de plus en plus de questions sur ses origines, sur ce qu’est sa mère.

Le style d’écriture est plutôt descriptif et fluide. Je trouvais cela facile et plaisant à lire. Les chapitres n’étaient ni trop long, ni trop court. J’ai beaucoup apprécié.

En conclusion, c’est une histoire pleine de mystère et qui nous donne envie de les découvrir. J’aime le principe de son don d’empathie et ce qui en suit. Une histoire, dont j’ai envie de lire la suite.

set of star rating symbols
Une superbe lecture !

4 commentaires sur “Kaleb #1

    1. Pareil, au début je ne voulais pas lire car la couverture me plaisait mais alors pas du tout et puis je me suis dis, j’entends pas mal de bonne critique, autant essayer. J’ai eu raison 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s