Citation du mois

CITATIONS DU MOIS #2

Citation du mois

Vous retrouvez ici tous les mois, les citations que j’ai extraite des derniers romans lus. 


butterfly dreamsButterfly dreams de A. Meredith Walters

« Sierra était en train de saccager l’appartement en beuglant des insultes comme si c’était elle la victime dans l’histoire, alors qu’en fait elle me trompait depuis des mois. Le comble ! »

« Avant de quitter l’établissement, je dus faire un détour par les toilettes pour nettoyer grossièrement mon pull victime de l’Apocafélypse. »

« Ce que j’essaie de dire, c’est que tu en as plus bavé que la plupart des gens. Ce genre de chagrin laisse des cicatrices. ça change une personne. ça t’a changée, toi. »


jamais pulsJamais plus de Colleen Hoover

« Je songe davantage à d’autres gens et je me demande comment certains peuvent vouloir mettre fin à leurs jours. Et s’ils finissaient par le regretter ? Durant le moment qui sépare leur saut et l’impact final… Ils doivent bien être pris d’une seconde de remords au cours de cette brève chute libre. Regardent-ils le sol qui s’approche en se disant : Et merde ! Je n’aurais pas dû. »

« On est tous des gens qui commettent parfois des actes négatifs. Ce doit être vrai quelque part. Personne n’est complètement mauvais ou bon. Certains ont sans doute un plus grand travail à faire sur eux-mêmes pour supprimer la part mauvaise en eux. »

« S’il existe des cycles, c’est bien qu’ils sont impossible à briser. Il faut consacrer énormément de douleur et de courage pour rompre un schéma familier. Parfois, il semble plus facile de poursuivre de s’en évader, au risque de ne pas atterrir sur ses pieds. »


hacker T2Hacker, T2 : Fatales attractions de Meredith Wild

« Qu’est -ce qui avait changé ces dernières semaines pour que j’ai autant besoin de lui que d’oxygène? »

« Quand ils ne sont pas ensemble, le son de sa voix exprime ce que je ressens chaque fois que tu me fuis. Et je ne souhaiterais ça à personne. »


marked men T1Marked men, T1 : Rule de Jay Crownover

« Quand je te regarde, je ne vois rien d’autre que toi, et Shaw, tu es parfaite. je me fous de la couleur de tes cheveux, si tu es pâle ou mate, si tu portes du maquillage ou si tu viens de te réveiller. Ce qui m’importe, c’est que quand je te regarde, tu me rend toujours ce regard. Tu es belle dedans et dehors. Si tu voulais tatouer toute cette belle peau blanche des pieds à la tête, je serais honoré de le faire pour toi, mais sinon, je te prendrai toute douce et blanche comme du lait à la moindre occasion. »

« Je ne savais pas comment faire pour qu’elle se sente mieux, alors je me suis allongé sur le lit derrière elle et je l’ai prise dans mes bras tandis qu’elle pleurait. Je ne me considérais pas comme quelqu’un d’empathique ou même de compatissant. J’étais généralement trop absorbé par mes pensées et ma spirale d’absurdité émotionnelle pour faire très attention à celles des autres, mais tenir Shaw dans mes bras alors qu’elle pleurait a changé quelque chose en moi à un degré fondamental. J’avais l’impression qu’il n’existait rien sur Terre que je ne ferais pas ou que je ne donnerais pas pour qu’elle aille mieux. J’avais l’impression d’être un raté car je n’avais pas réussi à lui éviter cela, et je savais qu’à partir de maintenant la surveiller et la garder relativement à l’abri de Davenport ne suffirait plus. Soudain, avec une clarté aveuglante, j’ai su que je voulais la garder en sécurité contre tout ce qui pourrait lui faire du mal. Ce qui était triste, c’est que j’avais l’impression persistante qu’à un moment j’avais été la source de tout autant de détresse que le Polo. Cela m’a encore donnée envie de tout casser. »

 

4 commentaires sur “CITATIONS DU MOIS #2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s