Contemporaine

Le chef de rang désenchanté

Le chef de rang désenchanté.jpg

«L’avenir s’annonçait incertain, mais il ne pourrait pas être pire que le passé.»

séparation (4)

Titre : Le chef de rang désenchanté Auteur : James Barbier
Editions : Vérone   Genre : Contemporaine
Sortie : 3 mai 2018    Pages : Ebook

séparation (4)

Résumé : Employé consciencieux, Jason Martel aspire depuis longtemps à évoluer professionnellement au sein de son entreprise. Mais malgré ses efforts constants, aucune opportunité à l’horizon. Tout est gelé, pour tout le monde. Jusqu’au jour où son chef de service finit par lui annoncer que des évolutions auront lieu… et qu’il n’en bénéficiera pas.

Jason le prend mal. Très mal.

C’est le début d’une longue descente aux enfers, faite de confrontations permanentes avec sa hiérarchie, d’affrontements incessants où la tension atteint son paroxysme.

Désenchantement, désillusion, humiliation, déception… Jason va tout connaître. Et se faire miner par sa haine envers ses responsables.

En sortira-t-il indemne ?


avis (1)

Merci à l’auteur bon son roman qui parle d’un sujet fort. Nous vivons dans un monde où l’avancer professionnel est difficile, où le chômage est fort présent et fait peur aux autres. Dans un monde où nous nous enfermons dans un environnement de travail qui nous détruit chaque jour un peu plus. Ce livre dénonce, dénonce le système des entreprises et de la hiérarchie actuelle. Elle dénonce le ral de bol de certaines personnes, lorsque pendant des années elles s’acharnent pour un boulot, pour ne rien gagner en retour.

Le chef de rang désenchanté raconte l’histoire de Jason qui travaille dans un hôtel. Il aime ce qu’il fait, il travaille dur, espérant un jour avoir une augmentation. Jusque-là rien ne le frustrait, car toute évolution était stoppée pour tout le monde, mais le jour où elle reprenne et que lui n’en obtiens pas, une certaine colère, une certaine haine monte en lui et ça ne sera que le début…

Dès les premières lignes on rentre directement dans la vie du personnage et de son travail quotidien en tant que chef de rang. On sent qu’il fait son métier avec beaucoup d’investissement et qu’il se donne beaucoup.

La fin est assez marrante pour ma part. Elle est positive et nous donne une bonne perspective des choses. Nous montre que tout peut avoir une solution, même si la solution doit être la plus extrême et celle qui peut aussi nous terrifier le plus.

Jason est un personnage incompris, qui travail et qui espère avoir ce qu’il mérite. Sauf qu’il se rend vite compte que malheureusement ça ne fonctionne pas comme ça et que son supérieur fait absolument ce qu’il veut, même si Jason est le plus méritant. On sent en lui une haine, qui le remplit.

Le style d’écriture est descriptif, l’histoire est écrite à la troisième personne, mais ça ne m’a pas gêné pour ma part. C’est agréable à lire.

En conclusion, le chef de rang désenchanté est une belle dénonciation sur la société actuelle de James Barbier, une histoire touchante et poignante.

Une superbe lecture !
Une superbe lecture !

2 commentaires sur “Le chef de rang désenchanté

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s