Contemporaine·Jeunesse

POV : Point of view

POV Point of view.jpg

«Il a rapidement découvert que les images aussi s’usent. Que leur pouvoir, à les regarder trop de fois, s’émousse. A les voir et les revoir ainsi, l’émotion finit par déserter l’écran.»

séparation

Titre : POV : Point of view Auteur : Patrick Bard
Editions : Syros   Genre : Jeunesse, contemporaine
Sortie : 23 août 2018    Pages : 235

séparation 2

Résumé

La première fois qu’un lien vers une vidéo porno s’affiche sur son ordinateur, Lucas est en train de télécharger un film de super-héros en Streaming. Cette scène, qu’il visionne sans l’avoir voulu, le sidère, puis lui procure une émotion totalement inédite. Pour retrouver ce frisson initial, il glisse en secret dans une sphère qui accapare ses pensées, ses nuits, et bientôt tout son temps libre. Vu de l’extérieur, on pourrait croire que Lucas est un simple geek. Il est en réalité victime d’une addiction dont il ne peut plus sortir seul. Pour revenir du côté de la vie, il lui faudra accepter la rencontre et l’échange avec d’autres, loin des écrans.


avis 6

Waw… Cette histoire m’a bouleversé et retourner les tripes. Elle est pleine d’émotion et de dénonciation tellement poignante.

Patrick Bard à travers son écriture arrive à nous décrire la force de l’addiction quelle qu’elle soit. Il sait utiliser les mots justes pour décrire la puissance de la chose. J’aime beaucoup le fait qu’il aborde l’addiction au cybersexe qui est malheureusement peu connu ou plutôt peu reconnue. Les gens savent qu’il existe des addictions la drogue, jeu, sexe, mais pas au sexe via internet. Beaucoup se disent que ce n’est pas grand-chose et pourtant ça existe. Et ce roman en est une belle démonstration.

Dès le début on découvre Lucas, un adolescent comme les autres. Sauf que ce dernier va un jour par hasard tomber sur des films pornographiques. Dans un premier abord cela ne l’intéressera pas tant que ça. Pourtant, de fil en aiguille, il va y aller de plus en plus souvent jusqu’à y passer ses nuits et ses journées.

L’histoire met bien en avant le fait que l’entourage est désarmé lorsqu’une personne à une addiction. Au début on pense que cela va aller mieux, que ce n’est qu’une mauvaise passe. Puis petit à petit l’entourage se voile de plus en plus la face en ne voulant pas admettre la dur réalité.

L’auteur nous montre bien les conséquences de l’addiction sur Lucas, comme sa vision faussé des relations sexuelles et des femmes en général. Il est persuadé que tout ce qu’il voit, est ce qui se passe dans la réalité. Par conséquent il fait des conneries qu’il ne devrait pas, sans qu’il ne puisse comprendre ce qu’il a fait de mal.

Je dois vous avouer que cette histoire m’a arraché quelques larmes. Tellement d’émotion dans ce roman. Il n’est vraiment pas pour tout le monde. Il faut aimer les sujets qui font réfléchir et dure, mais si c’est votre cas, foncez. Pour ma part j’ai beaucoup aimé l’histoire et le message qu’il véhicule. Je trouve que c’est un sujet d’actualité et qu’il est important d’en parler.

En conclusion, Point of view est une histoire touchante et intelligente. L’auteur a su écrire une jolie histoire tout en dénonçant l’addiction au Cybersexe et tout ce qui en découlait. Il ne s’est pas contenté de parler du point de vue seulement de la personne addict, mais également de l’entourage et je trouve ça très important. C’est une histoire forte en émotion et poignante !

3


Avis partenaires :

Le monde enchanté de mes lectures

5 commentaires sur “POV : Point of view

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s