Premières lignes

PREMIÈRES LIGNES #39

Premières lignes

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d’un ouvrage.


obsession-1091101-264-432

 

Cette fois-ci, c’en est trop. Après avoir jeté son ex hors de chez elle pour la énième fois, Cat s’apprête à solliciter la protection de Dane, alias Smoke, son meilleur ami, pour elle et sa petite fille. Cependant, elle hésite : Smoke appartient aux Knights, un gang de bikers sombre et violent. Un gang avec lequel elle a pris ses distances, mais qui exerce toujours sur elle une irrésistible attraction… tout comme Smoke.

 

 

PREMIÈRES LIGNES

« Lorsque, pour régler vos problèmes, vous en êtes réduite à faire appel à un club de bikers à limite de la légalité, vous savez que la situation est grave. Et si, pour obtenir leur aide, vous êtes prête à tout, alors cela signifie qu’elle est pire encore. Mais quel autre choix avez-vous lorsque votre enfant est en danger ?
Dans l’état de panique dans lequel je me trouvais, je me moquais pas mal de la loi et j’aurais été capable de défier n’importe quel démon, de combattre n’importe quel dragon pour sauver ma fille. Le problème, c’est que je n’avais pas la force nécessaire pour me battre seule contre les dangers qui la menaçaient. Je devais demander à d’autres de le faire à ma place. Et j’étais prête à payer n’importe quel prix pour arracher Annie des griffes de son père.
Voilà comment je me retrouvais un samedi soir devant le club des Knights, sous la pluie, à minuit passé. De toute évidence, j’arrivais au milieu de la plus grosse fête à laquelle j’avais jamais assisté. Bon sang ! Je n’avais aucune envie d’entrer dans un endroit pareil. De plus, je m’étais bien juré de ne jamais mettre les pieds dans ce club.
Mais ma fille était en danger, et les policiers pensaient que je m’inquiétais pour rien. Pour eux, tout allait bien puisqu’elle était avec son père. Ils ne savaient pas que sous ses allures d’ange Justin était pire que le diable.
J’étais complètement désemparée. C’est pourquoi, comme si souvent auparavant, je me préparais à demander secours au seul homme capable de m’aider… et qui se trouvait à l’intérieur. Dane Kingsolver, que tout le monde appelait « Smoke », était mon dernier recours. Malheureusement, celui qui était mon meilleur ami depuis l’enfance était également l’un des hommes de main des Knights. Quand je l’avais appelé, au comble de la panique, il n’avait pas répondu à son maudit téléphone. C’est pourquoi, poussée par le désespoir, j’étais venue le chercher jusqu’ici. »

2 commentaires sur “PREMIÈRES LIGNES #39

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s