Premières lignes

PREMIÈRES LIGNES #41

Premières lignes

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d’un ouvrage.


les filles au chocolat 1 coeur cerise - cathy cassidyCherry, 13 ans, et son père Paddy s’installent en Angleterre chez Charlotte, sa nouvelle compagne qui a quatre filles : Coco, 11 ans ; les jumelles Summer et Skye, 12 ans, et Honey, 14 ans. Cherry est ravie de faire partie d’une famille nombreuse. Mais, à peine arrivée, elle craque bien malgré elle pour Shay, le petit copain de Honey. Voilà qui ne va pas arranger la cohabitation déjà difficile avec Honey, la seule à ne pas accepter l’arrivée de son nouveau beau-père ! Alors que tous participent à la création d’une fabrique artisanale de chocolats, Cherry se retrouve partagée entre l’affection pour ses nouvelles soeurs et le charme irrésistible de Shay…

 

PREMIÈRES LIGNES

« Il ya des choses qui vont me manquer, quand j’aurai quitté la Clyde Academy… comme les macaronis au fromage, les frites, le pudding au sirop et à la crème anglaise, ou contempler la nuque de Ryan Cleff en cours de dessin. Mais il y a d’autres choses qui vont pas me manquer : les contrôle de maths, la purée de la cantine et Kirsty McRae. Kirsty McRae ne va pas du tout, mais alors pas du tout me manquer… ses copines et elle me rendent dingue .
Elles ont tout… des cheveux parfaits avec de jolies reflets et des uniformes parfaits qui viennent e  chez Top SHop. Elles ont de bonnes notes, elles sont populaires, les profs les aiment bien, et les garçons sont fous d’elles.
Tout le monde rêve de leur ressembler… sauf moi. Je n’ai absolument rien à voir avec Kirsty McRae. Mes cheveux sont tout sauf parfaits, mon uniforme est d’occasion et il ya une petite tache poisseuse sur ma jupe, là où j’ai laissé tomber mon toast à la confiture ce matin. Je n’ai pas de bonnes notes, sûrement parce que je fais mes devoirs dans le bus juste avant les cours, et les profs ne m’aiment pas, à part ma prof d’anglais qui dit que j’ai beaucoup d’imagination. Je ne sais pas vraiment si c’est un compliment.
En tout cas, je ne vois pas ce que les autres peuvent bien trouver à Kirsty.
Elle n’est même pas sympa. Quand j’avais sept ans, je l’ai invitée à manger à la maison et elle s’est plainte qu’elle n’aimait pas les sandwichs au bacon. Ensuite, elle a demandé pourquoi mon poisson rouge avait un nom de chien. A l’époque, je ne savais pas que Rex était un nom de chien. Encore une blague de mon père.
QuandKirsty a voulu savoir où était ma mère, j’ai répondu que je n’en avais pas.
– Sois pas idiote, a-t-elle insisté. Tout le monde a une mère. Qui te fait à manger ? Qui lave et repasse tes vêtements ?
– Bah, c’est mon père !
En fait, il ne les repasse pas vraiment. Il les secoue un peu en riant et dit que quelques plis n’ont jamais tué personne.
– Ils sont divorcés ? a-t-elle murmuré. Elle est partie, c’est ça ?
– N’importe quoi !
Kirsty a plissé les yeux.
– T’es adoptée ? Parce que tu ne ressembles pas du tout à ton père ? On dirait que t’es… je sais pas, chinoise ou japonaise, un truc comme ça.
– Je suis écossaise, comme papa !
– A mon avis, ce n’est même pas ton vrai père.
En voyant mes yeux se remplir de larmes, elle a souri. Le lundi suivant, à l’école, Kirsty a raconté que j’étais adoptée et que mon père était balayeur à la fabrique de chocolats McBean’s.
C’est vrai que ça lui arrive de passer le balai, mais elle a dit ça sur un ton hyper méchant.
Non, Kirsty McRae ne va pas me manquer. »

3 commentaires sur “PREMIÈRES LIGNES #41

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s