Interview

Interview de Jessica De Raco

avt_jessica-de-raco_9462

logo-web-300x300 logo-twitter-rond facebook_home_logo_old.svg  instagram-logo-social-media-computer-icons-youtube-instagram-this-man-series-ideas

Jessica De Raco, une autrice que j’ai eu la chance de découvrir grâce à la plateforme simplement.pro. Cette dernière est venue me proposer de lire le premier tome de sa trilogie. J’ai direct accrochée et aimée son histoire ! Je souhaite vous faire découvrir qui elle est ainsi que ces livres. 🙂

Biographie

Jessica est née en 1991 sur la Cote d’Azur et elle y a grandi. Très jeune, elle a commencé à lire et c’est vite devenu une passion.

Après avoir fait des études de droit, elle a fondé une famille. Elle a commencé à s’intéresser à la new romance, genre pour lequel elle a vite développé un intérêt croissant jusqu’à commencer à en écrire durant son congé maternité.

Influencée par un vieux camarade de classe, la course automobile l’a intriguée et c’est ainsi qu’elle a eu l’idée du personnage de Sam. Rose s’est créée très intuitivement, probablement influencée par sa propre expérience et quelques infimes morceaux de sa propre vie ou de ses rêves…

Aujourd’hui, « Drive through love » voit le jour et de ce fait, le rêve de cette jeune romancière devient réalité.

 

Bibliographie

Drive through love T1 Drive through love T2 Drive through love T3 i'm yours

 

Interview
  1. J’ai pu lire que ce qui vous à pousser à écrire est l’intérêt que vous avez commencé à porter à la new romance. Pourquoi ce soudain intérêt pour ce genre littéraire ?

Suite à la sortie du film 50 nuances de Grey, il y a eu énormément de bruits autour de ce film, qui était loin d’être comme le livre, etc. J’ai donc voulu me faire ma propre opinion en le lisant. C’est là que j’ai découvert ce genre littéraire et que j’en suis littéralement tombée amoureuse.

 

  1. Quel genre de lecture lisiez-vous avant ça ?

Je lisais des histoires d’amour mais sans sexe ou très peu, des livres plus dans le style ado comme les Twilight par exemple.

 

  1. Avez-vous toujours voulu écrire un livre, ou l’envie vous est venue du jour au lendemain ?

Non, ce n’était pas vraiment une envie de toujours. C’est qu’à force d’avoir autant d’idées dans la tête, ma meilleure amie m’a conseillée de les écrire et voilà. Je ne pensais pas au début avoir assez de mots pour un roman, puis voilà qu’une trilogie s’est dessinée.

 

  1. Quelle a été votre façon de travailler lors de l’écriture de votre trilogie. Saviez-vous à l’avance comment vous alliez finir cette histoire ou cela vous est venu au fur et à mesure de l’écriture ?

Je savais dès le début que ça finirait bien. Pour moi une histoire d’amour qui finit mal, c’est inconcevable. Oui, je suis une éternelle romantique et je suis beaucoup trop frustrée quand les histoires finissent mal. J’ai adoré « Avant toi » ou « Titanic » mais la fin me frustre toujours autant. J’ai beau avoir vu Titanic 30 fois, à chaque fois j’espère que Jack va remonter sur sa foutue planche et vivre. Mais non ! La fin ne change pas

Quant au déroulement même de l’histoire, je connaissais le fil directeur depuis le premier mot, mais certaines scènes me sont venues au fur et à mesure. Parfois, les scènes m’apparaissent pendant que j’écris. Vous m’auriez demandé 10 minutes plus tôt, je n’avais aucune idée qu’elle allait se passer et paf ! Elle s’est imposée à moi, à mes doigts sur le clavier…

 

  1. Avez-vous un rituel d’écriture ? (Un horaire particulier, écouter de la musique ou d’autre chose du genre)

Rien de spécifique. J’aime écouter de la musique en même temps mais ce n’est pas systématique. En revanche, quand j’écris, il n’est pas rare de me voir regarder dans le vide. On pourrait penser que je suis en panne d’inspiration, que je la cherche ou que je réfléchis. Mais en réalité, les scènes se jouent devant mes yeux, je les imagine souvent avant de les écrire.

 

  1. Combien de temps avez-vous mis pour écrire votre premier roman ?

Le tome 1  de la saga a été écrit en 1 semaine environ. La saga entière m’a pris 2,5 mois en tout.

 

  1. A part la lecture et l’écriture avez-vous une autre passion ?

Les séries TV. Je suis une grande fan, j’en suis tellement que je ne peux même pas dire combien. Heureusement que j’ai une application pour ça, sinon je serais perdue
Le cinéma
Puis ma famille et mes amis bien évidemment

 

  1. Avez-vous un livre préférée que vous aimeriez nous partager ?

ça c’est une question très difficile, il y a énormément de livres que j’ai adoré. Si je ne devais en choisir qu’un… J’imagine qu’Harry Potter sera toujours mon plus grand amour littéraire.

 

  1. Drive through love est une histoire qui parle d’épreuve à surmonter par un couple et que ces derniers en sortent plus fort. Est-ce un message que vouliez faire passer ?

Oui bien sûr. J’ai connu tellement de couples qui n’ont pas résisté aux épreuves. Principalement parce qu’il est plus facile de se quitter, de passer à autre chose, que de rester et se battre. Dans mon couple, dans celui de mes parents, dans ceux de mes amis, il y a des hauts et des bas. Mais c’est ça la vie. Tant qu’il y a de l’amour, tout est possible. Dieu sait qu’il est parfois très difficile de se battre, qu’on a envie de tout jeter par la fenêtre mais s’il y a bien quelque chose qu’on peut et doit retenir de l’histoire de Rose et Sam c’est qu’il est tout à fait possible de s’en sortir si seulement on s’en donne les moyens.

Je voulais également montrer qu’on peut avoir vécu un traumatisme nous laissant affaibli comme Rose au début de la saga. On peut se reconstruire. Bien sûr, elle n’avait pas besoin de Sam pour ça (je vois déjà les féministes bondir de leur chaise) mais je pense que trouver l’amour auprès de Sam n’a fait qu’accélérer sa guérison. Puis, après tout ce qu’elle avait vécu avec son ex (on en apprend encore plus dans le spin-off), elle méritait de tomber sur quelqu’un comme Sam.

Il y a un troisième point essentiel : la perte de Sam, son meilleur ami, son frère, ça l’anéantit et Rose l’aide à le surmonter. A son tour, elle est présente pour lui. Mais au-delà de l’histoire fictive, se trouvait une histoire réelle. La perte d’un pilote de chez nous sur la Côte d’Azur lors d’une course. Je suis de très près ce monde depuis qu’un vieux camarade de classe en fait partie (donc quelques années maintenant) et l’accident de ce pilote m’avait touché au travers des pilotes que je suis, de ce vieux camarade, des réseaux sociaux. Je tenais donc à lui rendre un petit hommage étant donné que la saga tourne autour de ce monde.

 

  1. Un spin-off existe sur drive through love. Pensez-vous que vos prochains romans seront toujours dans le même univers ?

Mes prochains romans seront très certainement de la new romance. A moins que je sois inspirée par autre chose.

 

  1. Un mot pour la fin ?

J’écris actuellement un roman mêlant la new romance avec un univers fantastique alors gardez l’oeil ouvert 😉


Mes chroniques sur ses romans :

Drive through love, tome 1
Drive through love, tome 2
Drive through love, tome 3

5 commentaires sur “Interview de Jessica De Raco

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s