Citation du mois

CITATIONS DU MOIS – février 2019

citations du mois

Vous retrouvez ici tous les mois, les citations que j’ai extraite des derniers romans lus


myluckystar
My lucky star de J.M. Pery

« Arrête sur image. J’ai comme mon coeur qui sursaute.
Le mec est en fait… une fille ! »

« Samedi, le grand jour…
Tout est prêt : mon appareil photo, mon ordinateur pour bosser un peu, ma petite valise de fringues, mes billets et mon téléphone. Tout est OK. Je suis prête pour Glasgow et les kilts en folie ! »


Un nouveau départ Un nouveau départ de A.J. Thomas

« – Son père est sexy, siffla Ken entre ses dents.
Mary Anne haussa les deux sourcils.
– Et alors ? 
– Genre, vraiment sexy. Tu sais, les gens disent souvent que quelqu’un est si beau qu’il l’est à couper le souffle ? Eh bien, il l’est vraiment. »

« – Comme je l’ai dit, je dessine les choses telles qu’elles sont. »


Quantum T2 Valorous Quantum, tome 2 : Valorous de Marie Force

« La patience n’est pas ma plus grande qualité, mais je vais devenir l’homme le plus patient du monde si c’est ce dont Natalie a besoin. »

« – Ne pas pouvoir protéger mes enfants de toute peine ou souffrance. Nous aimerions tous avoir une boule de cristal pour voir l’avenir et éviter tout ennui à ceux que nous aimons. Faute de quoi, nous faisons de notre mieux et nous essayons de les soutenir quand cela ne se passe pas comme nous l’aurions souhaité. »


jefferson blythe Jefferson Blythe de Josh Lanyon

« Bien évidemment, je ne me doutais pas du type de risque que j’encourais. 
Ce fut là mon erreur. »


No love no limits No love no limits de Mag Maury

« Les yeux braqués sur sa poitrine, je déglutis sans pouvoir quitter du regard l’objet de mon inconfort. Sous ses vêtements trempés, ses seins pointent durement quand mon jean, lui, rétrécit dangereusement. »

« Et de son putain de piercing au téton, hein ? On en parle ? Quand je l’ai vu, même mon vagin abordait un sourire. »

« [Dis-moi que t’aimes la saucisses.]
[Dis-moi que tu parles d’un produit de charcuterie composé de viande hachée mélangée à d’autre ingrédients tels que des épices et des condiments, en forme de tube et refermé aux extrémités.]
[What else ? T’as pas un peu l’esprit déviant ? Alors ? Tu préfères petites ou grosses ?]
[Bien sûr, c’est moi qui suis tordue ! Une taille standard fera l’affaire.]
[T’es sûre ? Tu préfères pas les grosses ?]
[Lucas !]
[Les grosses, c’est meilleur !] »

« Je fais glisser les mains sur mon épaule et commence à lui masser délicatement le cou. Au début totalement coincée, elle se détend peu à peu, laissant mes doigts décontracter ses muscles raidis par de petits mouvements circulaires. Ma technique semble porter ses fruits car elle commence à soupirer et gémir de plaisir. Bordel, les petits sons qu’elle fait avec sa bouche sont irrésistiblement affriolants et je me sens durcir dans mon jean.
– Arrête, Minipouss ! 
– Quoi ? 
– Tu couines ! »

« – ça suffit ! Non mais c’est quoi votre problème à vous deux ? ça suffit le combat de testostérone. Vous m’avez gavée. Vous allez faire quoi ensuite . Me pisser dessus ? »

« – Oh ! Non. Moi, c’est Sam. Et c’est ça, ton chien ? 
Pétard vient d’arriver la gueule enfarinée et se pose à mes pieds en bâillant. Tu parles d’un chien de garde !
– Non… ça, c’est un cheval en tutu qui joue au Scrabble. »

« – Mec, t’es pire que bourré. T’as demandé au chat de Chris pourquoi il avait tué Mufasa.
– Parfaitement. Il me doit des explications sur sa perfidie… »

« Je fais aussitôt volte-face pour constater que Pétard tient dans sa gueule quelque chose de… vibrant.
Oh bordel ! Mon sextoy ! »

« – Lucas, on fait une erreur, non ? 
– C’est pas ce que dit ton clito ! 
Je souris à sa boutade, visant à calmer mon angoisse. 
– Tu parles à mon clito ?
– Ouaip ! On se comprends, tous les deux ! »

« – C’est quand tu franchis les barrières que tu as instaurés devant toi que tu réalises que la liberté est juste là, derrière, à portée de main. Ces obstacles que tu t’obstines à voir alors qu’ils sont inexistants. Tu es belle, Maris. Accepte-le. Vis, mange, rêve. Ta vie t’appartient ! »

« [Eh ! Tu fais la gueule ?]
[T’es nul ! Je me suis inquiétée !]
[Pour moi ?]
[Pfff… Non ! J’avais peur que tu rayes ton casque. Il est beau, cela aurait été dommage.] »

« – Et comment comptes-tu justifier cette erreur d’écriture auprès de tes invités ? Tes parents, par exemple ? Car je doute que cela passe inaperçu auprès de ta mère. 
– Euh… Eh bien, en répondant que le Q est une lettre incomprise et trop mal aimée. Et que je suis un fervent défenseur du Q. »


L'odeur du jour L’odeur du jour de Danielle Martinigol

« Mais elle est morte.
Nous n’aurons pas cours avec elle.
Plus jamais. »

« Lili, on se demande si tu as été jeune un jour. Je suis enfin jeune, madame, grâce à vous. »


sos je suis amoureuse ! SOS je suis amoureuse ! de Céline Musmeaux

« C’est ça, l’amour ? C’est ça, être amoureuse ? Je n’en sais rien. Je sais seulement que quand je le regarde, je me déconnecte de la réalité… »

« Merde ! C’est fou, mais elle me plaît. J’ai envie de la serrer dans mes bras et de la protéger de tous les cons qui l’entourent. Son innocence, c’est un trésor et un fardeau. Beaucoup en profitent, j’ai été le premier à le faire. Pourtant, elle ne mérite pas ça. Ouais, il lui faut quelqu’un qui sache apprécier qu’il lui reste beaucoup de chose à découvrir… »

« Tu es spéciale ! Mais c’est cette particularité qui fait battre mon coeur si fort. Putain, j’en deviens mielleux… »

« Alors, j’ai envie de te protéger d’eux. Ouais, je crève de jalousie et de colère lorsqu’ils se moquent de toi… »

« – Tu sais, ce n’est pas mon genre d’ouvrir mon coeur. Ma mère me le reproche souvent, mais quand je te vois pleurer, j’ai carrément envie de me l’arracher pour te le donner… »


Terre de Brume T1 Le Sanctuaire des dieux Terre de brume, tome 1 : Le sanctuaire des Dieux de Cindy Van Wilder

« Si maman part « rejoindre papa », je vais rester toute seule, dans ce Sanctuaire pleins d’étrangers. »

« Après autant de mort et de destruction, voir des enfants jouer comme si nous ne nous trouvions pas dans un monde dévasté fait du bien. »

« Fini les raisins au goût sucré, les tomates juteuses, les olives qui produisaient une si belle huile ! Fini les fleurs embaumant la côte et les champs. Fini l’océan nourricier. Ce monde a perdu de manière irrémédiable une grande part de sa beauté, mon coeur en demeure brisé. » »


Better world Better world d’Agnès Laroche

« – Ce n’est en aucun cas un combat, mais une marche pacifique ! s’exclame-t-elle. La violence ne mène nulle part, jamais ! »


Le chant de l'océan Le chant de l’océan d’Erika Boyer

« Je ne sais plus qui je suis vraiment et je le sais encore moins, maintenant que je comprends que je ne suis pas la mauvaise fille sale et coupable que je pensais être. Je suis perdue. Perdue dans l’océan de mes sentiments. Si seulement je pouvais regagner la plage de ma vie. »


Mine again Mine again de Louise Valmont

« je jure de tordre le cou à ce fichu Destin, qui est un sacré bâtard doublé d’un grand tordu devant l’Éternel. »


Miroirs et ombres Miroirs et ombres de Maya Agora

« Je me suis toujours demandée ce que c’est d’être morte; être trempée dans l’eau, ne pas danser, perdre l’homme que j’aime. J’ai fait face à toutes mes peurs : l’eau, perdre l’amour et la mort ultime. Alice m’a choisi pour mettre sa balle. Je l’ai senti percer, brûler mon sang. J’ai vu des larmes. »


Reckless love Reckless love de Diane Hart

« Je suis comme la main sous la jupe de Mona Lisa, Lauren. Je suis une surprise à moi tout seul, on ne me voit jamais venir. »

3 commentaires sur “CITATIONS DU MOIS – février 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s