Premières lignes

PREMIÈRES LIGNES #55

Premières lignes

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d’un ouvrage.


The Clumsy Angel

Il est beau gosse et c’est un ange ; elle est charmante et a toujours été mal accompagnée.

Quand l’homme le plus étourdi que le ciel ait jamais porté se retrouve coincé sur Terre et croise le chemin d’une jeune femme charitable et de sa petite chienne…

Leurs destins respectifs vont s’en trouver chamboulés à tout jamais…

En bien ou en mal, à vous de le découvrir !

 

PREMIÈRES LIGNES

« Prologue

Vous devez vous demander comment j’ai bien pu finir dans cette galère ? En tout cas, moi je ne me pose pas la question.
Je suis la risée des anges, là-haut, et ce d’aussi loin que je me souvienne. Notre père se prend souvent la tête dans les mains lorsqu’il réalise ce qu’il a engendré – moi. Je ne le fais pas volontairement – et il le sait bien – mais je le fais. Je suis ce qu’on appelle un empoté. Et ce matin, on m’a confié l’immense responsabilité de porter un message vers les enfers. Hadès me laisse facilement passer car je le fais rire.
Je fais rire tout le monde… Vous parlez d’un avantage !
Le message s’accompagnait d’un petit paquet, dont je n’ai pas regardé le contenu. Mais en faisant attention à ne pas lâcher ce que je tenais, je n’ai pas regardé où je marchais et j’ai trébuché sur un cumulonimbus en pleine croissance.
Oui, oui ! Vous avez bien entendu. Je me suis pris les pieds dans un nuage. Je me suis empêtré tout seul comme un grand et je suis tombé. Sauf que si vous tombez d’un nuage, vous dégringolez.
Il n’y a rien pour se rattraper là-haut. C’est logique. Quel ange portant des ailes et normalement constitué aurait besoin de se raccrocher à quelque chose pour rester dans son domaine si ce n’est moi ? Seulement voilà : en chute libre je me suis retrouvé sur le dos, impossible d’ouvrir mes ailes du fait de la vitesse et de la matière laiteuse qui m’engluait. Peut-être ma punition a-t-elle commencé à ce moment-là ?
Voilà votre réponse. Et ce qui explique pourquoi je me retrouve, en pleine nuit, vêtu seulement d’un pantalon en lin, au bord d’une plage, dans un endroit que je ne saurais nommer.
Une nouvelle tuile pour moi.
Il ne manquait plus que ça ! »

pingouin pomme 1

3 commentaires sur “PREMIÈRES LIGNES #55

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s