Citation du mois

CITATIONS DU MOIS – Mars 2019

Citations du mois.png

Vous retrouvez ici tous les mois, les citations que j’ai extraite des derniers romans lus


La fille sans nomLa fille sans nom de Maëlle Fierpied

« – Ça va ? s’inquiète la voix douce de Margoule.
– Ça n’ira plus jamais, je répond. Plus jamais.
Le dogron soupire. Ses mains se glissent sous moi et me soulèvent sans effort. Il me dépose devant la cabine de pilotage, sur un matelas qui n’était pas là tout à l’heure.
Le marin me couvre d’un duvet.
– Tu n’es pas obligé de faire tout ça, Margoule.
– C’est parce que je ne suis pas obligé que je le fais. »

« La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine.. mène à la souffrance. »

« Je me déteste moi. Oh, qu’est-ce que je me déteste ! Je ne suis qu’une fille sans nom, une esclave sans maître. Je manque de tout, même de courage et je n’ai rien. Je ne suis rien. »


Noirs démons T1 Tout ce qui brûleNoirs démons, T1 : Tout ce qui brûle de Suzanne Wright

« – Harper est mienne, déclara le démon dans un rictus effroyable. Vous lui avez fait du mal. Vous allez mourir. »

« – Je ne contrôle pas les flammes des enfers, Haper, dit-il en tournant la tête d’un côté puis de l’autre comme pour soulager la tension dans son cou, les yeux pleins d’éclairs de danger. Je suis les flammes des enfers. »


Forget the reasonForget the reason de Sweetie Ly

« l est temps pour moi d’oublier la raison et de suivre mon coeur. »


The Clumsy AngelThe clumsy Angel de Rose J. Kalaka

« e serai toujours cet ange un peu maladroit, mais c’est grâce à cela que j’ai rencontré l’amour de ma vie, ma Callie. »


Anthea T2 Les sorciersAnthea, T2 : Les Sorciers de Tia Wolff

« Face à elle se trouvait un loup. Le même qu’elle avait déjà aperçu à plusieurs reprises. Cette fois-ci, elle ne se laissa pas intimider et profita de la surprise de Luke pour essayer de contourner l’animal. Mais celui-ci ne comptait visiblement pas la laisser passer, il se dirigea du même côté que l’adolescente, à droite, puis à gauche. Le loup n’était pas menaçant alors elle tenta sa chance et continua à se rapprocher de la clairière. Elle fit visiblement le pas de trop car l’animal commença à gronder. C’en était trop pour Luka qui la tira en arrière et la garda à nouveau prisonnière. »


Reste avec moiReste avec moi de Céline Musmeaux

« – ça va ?
Mes yeux bondissent et se perdent dans son regard sombre. J’ai une absence. Enfin, je n’ai pas les mots pour répondre ni décrire ce que je ressens face à cet homme au torse nu. Je remue les lèvres, mais aucun son ne sort d’entre celle-ci. »

« Il marche fièrement, sans douter des pas qu’il fait. Il tranche tellement avec celle que je suis que j’en arrive à l’admirer et à l’envier pour son assurance. »

« Je ne sais pas pourquoi j’en viens à me poser toutes ces questions. Je sais seulement que mon instinct me pousse à la protéger du danger que notre rencontre pourrait représenter pour elle… »

« Encore une fois, j’ai laissé mon coeur me guider et il m’a conduite droit dans un mur en béton armé. L’impact est brutal. Je redescends sur terre. Les petites étudiantes trop sages n’ont rien à faire avec des hommes aussi cruels que ce Daemon, c’est une évidence. La romance s’arrête là… »

« Les femmes sont des créatures faites pour nous détourner de nos objectifs. Leur beauté est un écran de fumée pour nous avoir. Plus elles sont belles, plus elles sont dangereuses. et le danger, ça me connaît. »

« Écrire m’a toujours paru une évidence. Je ne suis pas très douée pour les relations humaines. Je suis « coincée » comme le dit si bien ma meilleure amie. En réalité, je manque de confiance en moi parce que, durant mon parcours scolaire, j’ai systématiquement été l’intello de service. Du coup, je me suis réfugiée dans la lecture, un monde où tout me paraissait plus simple… »

« Tu es tatouée dans mon esprit. Comme une malédiction, tu me hantes et me rend fou. Je dois t’exorciser de mon coeur, t’extraire de mes pensées et oublier jusqu’à ton existence pour continuer à avancer sur la seule route tracée pour moi : celle du combat solitaire. »

« – Je n’ai pas bu une seule goutte, je suis ivre de toi parce que j’ai fait l’erreur de tomber amoureuse de toi… »

« Tu me rend fou, c’est définitif. Tu es le pire poison. Tu es celui qui m’est destiné et dont je suis incapable de trouver l’antidote. Alors, je vais te laisser t’infiltrer dans mes veines et venir envahir la moindre de mes cellules. Empoisonne-moi, lie-moi à toi pour toujours parce que la folie qui me gagne doit obligatoirement porter ton nom… »

« J’ai beau essayer de me convaincre du contraire, tu me manques et je ne parviens pas çà me sevrer de toi. La haine, la violence, les combats, l’adrénaline, rien ne m’apaise parce que je suis encore frustré de t’avoir perdue. »


la noirceur des étoiles t1 les yeux noirsLa noirceur des étoiles, T1 : Les yeux noirs de Jessica Naide

« Les gouttes de pluie tombaient sur un soleil noir de métal qui se dessinait en relief sur l’armure. Il sentit un frisson le parcourir. »


Dear Mr PresidentDear Mr. President d’Emma P.

 » Je suis fière de toin mon fils.
Et il n’y a pas que toi, maman, je t’assure…
Pour la première fois de mon existence, moi aussi, je suis véritablement fier de moi. »

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, mais parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. »

« Que répondrait-il si je le questionnais vraiment avec mon « Monsieur qui » ? Monsieur Cortes ? Monsieur le Président ? Dieu ?
Calme tes ardeurs, Cortes, tes chevilles et tes couilles enflent à vue d’oeil. »

« Candice ne s’en rend peut-être pas compte, mais elle vient de m’offrir le plus beau des cadeaux. En m’appelant par mon véritable nom, elle signe inconsciemment le prologue de notre histoire. Les prémices d’un jeu très dangereux. »

« J’ignore ce à quoi il fait référence, et franchement, je m’en moque, car même s’il se montre têtu, s’il s’avère myope, sourd et probablement un peu cinglé, j’ai gagné mon homme et il ne s’agit pas de n’importe qui : c’est mon Président. »


Les yeux d'AireineLes yeux d’Aireine de Dominique Brisson

« Je suis nulle à ce jeu-là. Tout juste capable de ranger l’humanité en trois catégorises bien étanches : les enfants, nous, les autres. »

« Depuis l’arrivée d’Aël, l’eau est salée, bouillante ou glacée, elle m’attire vers le fond ou m’entraîne dans des remous affolants. »

« C’était mon amour, mon premier amour, mais c’est fini. »

pingouin pomme 1

6 commentaires sur “CITATIONS DU MOIS – Mars 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s