Mangas

City hall #4 • Rémi Guérin et Guillaume Lapeyre

City hall #4.png

Le début d’un nouveau cycle pour les aventures de Jules Verne et Arthur Conan Doyle !

L’enquête qui a tenu la City en alerte au cours des derniers mois semble toucher à sa fin : Black Fowl croupit derrière les barreaux en attendant son procès et Amelia s’apprête à faire ses adieux à Arthur, et prendre congé de ses hôtes pour repartir en Amérique.
Mais l’orage couve derrière ce calme apparent : alors que Jules se débat dans un conflit intérieur violent et lutte pour accepter la sinistre vérité révélée par son ennemi, la Reine annonce subitement l’exécution sommaire de Pierre Verne et du Corbeau, tous deux enfermés dans les geôles de la Tour de Londres.
Il ne reste que trente jours au trio pour accomplir ce que Black Fowl n’a jamais réussi à mener à bien en vingt ans : trouver la feuille de papier qui a fait de lui un papercut si redoutable…

➤ Tome précédent : 1. City hall #1 ♦ 2. City hall #2 ♦ 3. City hall #3


maxresdefault

4.5/5 – UNE INTRIGUE DE PLUS EN PLUS PRENANTE 📄

J’ai aimé : Intrigue autour de Pierre Verne
J’ai moins aimé : -

/ ! \ Risque de spoiler sur les tomes précédent / ! \

CIty hall 4Dans le tome précédent nous apprenions beaucoup de choses. Jules Verne n’est en fait qu’un Papercut ! On ne s’y attendait pas, tout comme lui… De plus, Black Fowl a été arrêté. Ce dernier décide de dire ce qu’il sait, mais seulement à Pierre Verne. Seulement c’était un piège et Black Fowl se transforme et prend l’apparence de Pierre. Comment différentier le vrai du faux ? La police n’arrive pas à les différentier, la reine prend une décision. Elle exécutera les deux Pierre. Sauf que nos trois acolytes ne veulent pas laisser un innocent mourir. Ils décident alors de partir à la recherche du papier contenant la description et la création du papercut qu’est Black Fowl.

Il se passe énormément de choses dans ce quatrième volume. L’histoire est toujours aussi prenante et plaisante à lire. L’intrigue est bien écrite, développé et on ne cesse d’être surpris. Ici il se passe beaucoup de choses. J’ai beaucoup aimé le sentiment que m’a fait ressentir ce tome. Un mélange de stress pour Pierre Vernes et en même temps, un plaisir intense de suivre les aventures d’Arthur, Jules et Miss Earhart.

J’ai vraiment passé un bon moment. L’histoire se développe de plus en plus et on devient encore plus impatient de découvrir le dénouement. Les personnages sont bien faits et tantôt ils créent du mystère, tantôt ils nous font rire. Une histoire qui nous cachent encore bien des choses. Et surtout, une fin qui me donne très envie d’entamer de suite le prochain tome !

pingouin pomme 1

6 commentaires sur “City hall #4 • Rémi Guérin et Guillaume Lapeyre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s