Coup de coeur·Mangas

Dead mount death play #1 • Shinta Fujimoto et Ryohgo Narita

Dead mount death play #1.png

Les magiciens démoniaques aussi ont le droit de se réincarner !
Le monde est au bord de l’abîme. Le Maître des corps, un démon nécromancien, a accumulé une puissance incommensurable. Pour les humains, il ne subsiste qu’un seul espoir : la victoire du légendaire chevalier sacré. La confrontation finale s’annonce titanesque ! Mais, au dernier moment, le monstre use d’un mystérieux arcane magique qui enveloppe le héros d’une étrange lumière…
Tout à coup, changement de décor. Un jeune garçon se réveille dans une ruelle sombre de Shinjuku, en plein Tokyo contemporain… Désorienté, il s’étonne de ne rien reconnaître et, surtout, d’être poursuivi par une jeune fille qui cherche à le tuer ! En un instant, il la terrasse grâce à… ses pouvoirs de nécromancien !
Dead Mount Death Play renverse les règles du récit de réincarnation ! La magie noire s’invite dans notre monde… Quel usage en fera le pire cauchemar de l’humanité ?


dead-mount-death-play-t1-e1560983996169.jpg

5/5 – UN MANGA QUI RENVERSE LES CODES DU GENRE 🙃

J’ai aimé : Le personnage principal n’est pas un héros, ni même un gentil
J’ai moins aimé : -

Dead mount death play 1Le manga commence avec un combat ultime entre un héros et la pire des créatures. Le maître des corps ! Mais au dernier moment, ce dernier fait un incantation… À la page suivante, on se retrouve avec un décor différent et on voit un garçon se nommant Polka se réveiller. C’est le maître des corps, qui s’est réincarné. Son sortilège avait pour but de trouver un nouveau corps, pour enfin trouver la paix. Pourtant, première chose qui se passe dans ce nouveau monde, il rencontre une jeune fille qui ne souhaite qu’une chose : le tuer. Il est mal parti pour trouver la tranquillité.

Décidément, en ce moment j’enchaîne les coups de cœur et les très bonnes lectures ! J’ai été ravie de pouvoir découvrir ce manga et ces univers, je pense acheter le tome deux très rapidement, car la suite me fait très envie ! Les dessins sont très détaillés et j’adore ça ! Le personnage principal n’est pas un gentil et j’aime ça. Ça change des autres mangas qu’on peut lire. C’est frais, c’est nouveau et on a envie d’en savoir plus.

Ce premier tome est bien mouvementé, mais il met les bases en place. On sent une tension dès le début et on voit que les choses ne seront pas si simples pour Polka. Faire en sorte que le personnage principal ne soit ni un héros, ni quelqu’un de bien est intéressant. On est obligé de s’attacher à lui, même si on sait qu’il n’est pas bon. J’ai vraiment très très hâte de pouvoir découvrir la suite !

pingouin pomme 1

4 commentaires sur “Dead mount death play #1 • Shinta Fujimoto et Ryohgo Narita

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s