Mangas

Raisekamika #1 • Hajime Sagawa

Raisekamika #1.png

Raise Ôkuni, encore lycéen, est dans l’obligation de travailler pour subvenir à ses besoins. Un jour, il se retrouve projeté soudainement dans une autre dimension avec Kamika, une fille qui vient d’être transférée dans sa classe, et qui pense qu’il est un pervers ! Ils vont devoir s’entendre, maîtriser leurs nouveaux pouvoirs et combattre afin de retourner sur terre !


Raisekamika bannière.jpg

4/5 – UN MANGA QUE JE ME SURPRENDS À AIMER 🤗

J’ai aimé : L’univers, les dessins
J’ai moins aimé : Légèrement un peu de fan service pas forcément nécessaire

Raisekamika 1Bon, de première vue, la couverture est sympathique, mais sans plus. Le titre est vague, le résumé pourquoi pas. Je l’ai quand même acheté par curiosité, quelque chose au fond de moi me disait d’aller le lire.

Finalement, j’ai bien fait ! Je me suis surprise à l’aimer, plus que je ne l’aurais cru. J’avais énormément peur du côté fan service en voyant cette couverture où l’on voit de façon très omniprésente les seins du personnage principal féminin. D’ailleurs, en ce qui concerne le titre, l’auteur ne s’est pas trop foulé. Il a pris le prénom du personnage principal masculin : Raise. Et celui du personnage principal féminin : Kamika. On obtient alors Raisekamika.

En ce qui concerne l’histoire, mon avis de début était plutôt bof. C’était parti sur une fille, Kamika, qui arrive au Japon, dans une nouvelle classe, celle de Raise. Il l’avait rencontré la veille et à cause d’un malheureux accident, elle l’a prise pour un pervers. Lorsque Kamika demande après les cours de voir Raise à part, pour récupérer un carnet qu’elle avait fait tomber la veille et qu’il avait emporté, une chose mystérieuse se passe. Ils se retrouvent transportés dans un nouveau monde !

Raisekamika image 1On est d’accord, partie comme ça, on se dit que c’est un manga copié coller de bien d’autre, du vu et revu, rien de bien palpitant. Pourtant, plus j’avançais dans ma lecture, plus je me surprenais à vraiment prendre goût à l’univers que je trouvais très intéressant. Si le principe de base est cliché, l’univers reste pour autant intéressant.

En bref, Raisekamika peut dans un premier temps paraître moyen. Malgré un peu de fan service, pas forcément utile à mes yeux, et un début pouvant sembler cliché, l’univers, lui, m’a par compte pas mal intrigué. Je n’en sais pas encore suffisamment pour vous dire que j’adore l’univers ou non, mais j’ai très envie de lire le tome deux pour avoir un peu plus de détails.

pingouin pomme 1

9 commentaires sur “Raisekamika #1 • Hajime Sagawa

      1. Oui justement ! Pour ma part j’avais peur d’être déçu et finalement ce manga m’a surpris donc bon, on est jamais à l’abris des bonnes surprises 🙂
        Quand on en attends moins on est plus souvent surpris dans le bon sens du terme

        Aimé par 1 personne

    1. Non ça va, c’est comments les sagas Romans. Au pire, quand sort la suite j’ai plus trop idée de quoi parlait celui d’avant soit je relis ma chronique soit je relis le manga c’est vite fait 😁

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s