Bit-lit·Challenge littérature de l'imaginaire 7ème édition

La morsure du serpent (Amber Farrell #1) • Mark Henwick

La morsure du serpent (Amber Farrell #1).png

Amber Farrell, ex-membre des forces spéciales, est détective privée à Denver. Clients procéduriers et barons de la pègre vindicatifs lui font détester une partie de son travail. Lorsque Jennifer Kingslund l’engage pour enquêter sur des sabotages dont elle est victime, Amber découvre une ancienne guerre surnaturelle dans laquelle elle est entraînée malgré elle.

➤ Tome précédent : 0. L’origine

✖️ Saga abandonnée


cli7a

3/5 – UNE LECTURE PARTAGÉE 😕

J’ai aimé : Le personnage de David
J’ai moins aimé : Les descriptions, la mise en place lente

J’avais bien aimé le premier roman de la saga qui était l’origine. Pourtant, certain détail de la plume qui ne me dérangeait pas auparavant, m’ont gêné ici, dans ce premier tome. L’histoire n’est pas mauvaise, mais je ne suis pas pour autant sûr de continuer la saga.

UNE ÉTRANGE ENQUÊTE

Amber travaille comme détective privée. Mais manquant d’argent, elle a besoin de trouver un client rapidement. Ce qui tombe bien, c’est qu’une femme du nom de Jennifer Kingslund vient lui demander ses services. Elle aurait des soucis de sabotages financiers dans son entreprise, mais également des cas de disparition de son personnel.

Elle sent que l’histoire est louche, mais elle a absolument besoin de l’argent que ce client pourrait lui donner. Elle accepte alors la mission sans hésiter. Ce qu’elle ne se doute pas, c’est qu’elle a mis les pieds dans quelques choses de beaucoup plus étrange que prévu.

LES VAMPIRES NE SONT PAS SEUL

Plus elle enquête, plus elle se rend compte que les vampires ne seraient pas les seules créatures étranges qui existe et rodent à Denver. Déjà qu’elle essaie de fuir les vampires sans cesse, elle n’a pas besoin de ça en plus !

La morsure du serpent (Amber Farrell #1) - Citation.png

UNE NOUVELLE AMITIÉ

Entre l’origine et ce premier tome, deux ans se sont écoulés. Entre temps, elle s’est fait un ami : David. Il est comme un frère, mais en même temps, il lui apporte des informations nécessaires pour elle. Elle doit toujours transmettre à l’armée tout ce qu’elle pourrait apprendre sur les vampires.

Elle souhaite elle-même en savoir plus, pour éviter sa transformation éventuelle. David, lui, n’en est pas un, mais est très proche d’un groupe de vampire, pour certaines raisons. De ce fait, Amber peut en apprendre un peu plus sur eux.

LA DESCRIPTION PLUS DÉRANGEANTE CETTE FOIS-CI

Alors, j’avais dit dans le livre précédent, que la description de Mark Henwick ne me dérangeait pas tant que ça. Pourtant, ici, ce fut le cas. Je pense que cela n’est pas seulement lié à la plume, mais également à l’histoire en général. J’ai trouvé la mise en place de l’intrigue plutôt lente, et je trouvais le récit long.

EN CONCLUSION

L’histoire reste intéressante, mais pas autant que j’aurais pu l’imaginer. L’introduction du personnage de David, même s’il n’est pas non plus récurrent, m’a plu. Par compte, le style descriptif de Mark Henwick, mélanger à une intrigue longue à mettre en place m’a ennuyé. Comme ces deux romans sont les prêts d’une amie, je ne sais pas si je continuerais la saga, mais il y a peu de chance.


➤ Avis partenaires : Passions livres Le monde enchanté de mes lectures

pingouin pomme 1

3 commentaires sur “La morsure du serpent (Amber Farrell #1) • Mark Henwick

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s