Challenge littérature de l'imaginaire 8ème édition·Science-fiction·Young adult

Extincta • Victor Dixen

Extincta.png

L’espèce humaine disparaîtra dans 255 heures.
Les pires prédictions climatiques se sont réalisées, le Grand Effondrement a eu lieu et presque toutes les espèces animales se sont éteintes. Les Derniers Humains se sont réfugiés dans les Dernières Terres : un archipel rocailleux surgi des glaces, où ils survivent dans des cités-royaumes éparses. Accaparés par la lutte pour les maigres ressources, ils ignorent que l’ultime cataclysme est sur le point de balayer ce qu’il reste de l’espèce Homo sapiens.
La dernière histoire d’amour s’écrira en lettres de feu.
Née dans les bas-fonds de Viridienne, la cité-royaume pourrissante envahie d’algues, Astréa rêvait de se consacrer tout entière au culte de Terra. Mais sa foi vacille le jour où son frère est accusé de sacrilège et condamné à mort.
Élevé derrière les remparts du castel, le prince Océrian était né pour régner. Mais un mystérieux accident lui arrache sa jambe et son honneur, l’écartant à jamais de la ligne de succession.
Le destin va jeter ces assoiffés de justice l’un contre l’autre, embrasant leurs coeurs avant de consumer le monde.
La flamme brûle plus fort juste avant de s’éteindre.


4.5/5 – UN ROMAN BEAU ET EFFRAYANT À LA FOIS 😱

J’ai aimé : Le message transmis, la plume
J’ai moins aimé : -

Vous le savez bien, j’ai un fort attachement envers l’auteur Victor Dixen. C’est l’un de mes préférées, mais en plus, la toute première chronique publié sur mon blog il y a deux ans de ça, était sur le tome 1 de phobos. J’adore sa plume et j’étais très impatiente de la retrouver dans ce nouveau roman, qui en plus transmet un fort message écologique !

Extincta, c’est l’histoire des êtres humains ou plutôt des derniers humains qui se sont regrouper dans les dernières terres. Il fait chaud, les terres sont asséchées, pratiquement toutes les espèces animales et végétales, on disparut. Ne reste qu’une infime petite partie d’être humain.

Dans cette histoire qui relate l’extinction, nous suivons deux personnages, qui vont se rencontrer et s’embraser tel une flamme. Astréa, une simple suante, qui essaie de vivre sa vie le plus religieusement possible, jusqu’au jour où tout bascule, car son frère va être condamné à mort.

Océrian de l’autre côté fait partie des Apex, l’équivalent d’une famille royale. Mais depuis un malheureux accident, il est isolé et considéré comme un reclus.

Extincta - Citation.png

Ces deux personnes vont croiser la route l’une de l’autre et parcourir un bout de chemin ensemble à travers les dernières heures qu’il reste à l’espèce humaine.

Cette histoire est vraiment très émouvante et touchante. Victor Dixen a imaginé à travers Extincta, le pire des futurs possible, si jamais nous ne faisons rien pour préserver notre planète. Ce roman est si réaliste, qu’il en est effrayant.

C’est une des raisons pour laquelle Victor Dixen est un de mes auteurs préférés. Il dénonce. Phobos met en avant l’excès de voyeurisme des êtres humains avec les excès de la téléréalité. Cogito, met en avant un futur ou les technologies et IA serait omniprésente dans nos vies, puis maintenant Extincta…

En bref, j’ai beaucoup aimé ce roman. Il dénonce, la plume est belle et l’histoire est prenante. Ce voyage dans les dernières terres m’a donnée des frissons de par sa beauté et son côté effrayant. Je suis déjà impatiente de voir ce que nous réserve le prochain roman de Victor Dixen.

Pour acheter et lire ce roman, clique sur les liens ci-dessous 🙂
Kindle – Broché

pingouin pomme 1

4 commentaires sur “Extincta • Victor Dixen

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s