Challenge littérature de l'imaginaire 8ème édition·Mangas

La petite faiseuse de livres #1 • Miya Kazuki, Suzuka et You Shiina

La petite faiseuse de livres #1

Une étudiante bibliovore se réincarne en petite fille dans un monde caractérisé par l’illettrisme, et où l’imprimerie semble n’avoir pas encore été inventée… Mais pour celle qui est morte écrasée par sa bibliothèque, les livres sont vitaux !! Il n’y a qu’une seule solution : s’il n’y en a pas, elle va les fabriquer. Une bibliofantaisie pour les amoureux des livres, par des amoureux des livres !


La petite faiseuse de livres bannière

4/5 – ET SI LES LIVRES DEVENAIENT DIFFICILES D’ACCÈS ? 📚

J’ai aimé : Le thème, le personnage de Maïn
J’ai moins aimé : -

La petite faiseuse de livres T1 image 1Je remercie les éditions Ototo pour cette lecture. Un titre aguicheur, surtout pour nous autres, grand lecteur et lectrice que nous sommes. Un monde où les livres n’existeraient presque pas ? Mais comment survivrons-nous ?

Urano Motosu est une jeune étudiante qui adore lire. Qu’importe le genre du livre, sont type, du moment qu’elle peut avoir un livre en main et lire, elle est heureuse. Elle ne vit que pour ça. Au point qu’elle a énormément de bibliothèque chez elle.

Le souci, est que lors d’un petit tremblement, ses livres sont tombées de sa bibliothèque et elle est morte ainsi… C’est le comble ! Sauf qu’elle se réincarne dans le corps d’une enfant de cinq ans. Ce n’est pas l’idéal, mais elle peut survivre tant qu’elle a des livres…

Mais le problème, est qu’elle va vite apprendre, que dans ce monde, les livres ne sont accessibles que par les nobles. Or, Maïn, en qui elle s’est réincarnée, fait partie de la classe moyenne, voir précaire. C’est horrible pour elle. Comment vivre dans ce monde, sans avoir accès à la lecture ?

C’est ainsi qu’elle va se mettre en tête de créer ses propres livres. Faire en sorte qu’ils soient plus abordables. Mais comment faire quand on est dans le corps d’une enfant de cinq qui en plus de ça a une santé très fragile ? La tâche ne sera pas simple pour Maïn.

La petite faiseuse de livres T1 image 2J’ai vraiment beaucoup aimé le principe de ce manga. Moi qui adore lire, j’étais en empathie avec le personnage. Se réincarner dans un monde où la lecture n’existe pas, c’est très difficile à accepter.

De plus, j’aimais beaucoup les autres personnages. On en a appris un peu sur chacun d’entre eux, que ce soir, sa grande sœur, le père, la mère ou même les voisins. On découvrir petit à petit l’univers dans lequel elle a atterris.

En bref, c’est un manga vraiment sympathique. Ce premier tome est introductif, mais il se passe quand même pas mal de chose. Le personnage de Maïn est drôle et c’est plutôt amusant de voir comment, avec son corps de fille de cinq ans, elle va se débrouiller pour créer des livres.

La petite faiseuse de livres T1

Pour acheter et lire ce manga, clique sur les liens ci-dessous 🙂
Tankobon broché

pingouin pomme 1

4 commentaires sur “La petite faiseuse de livres #1 • Miya Kazuki, Suzuka et You Shiina

Répondre à lesvoyagesdely Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s