Premières lignes

Premières lignes #112 : #Trahie

#Trahie - PL

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d’un ouvrage.


J-23
Samedi

L’étincelle. Le début du petit quelque chose qui va s’embraser. Il a suffi d’un regard et elle a senti l’engrenage s’amorcer. Cette douce pirouette qui fait passer de l’absence au bonheur absolu.
Il est là, devant elle, plaisantant avec ses potes, mais elle ne se sent pas transparente. Elle sait qu’il l’a remarquée.
Depuis qu’elle le croise régulièrement à l’arrêt de bus, Apolline l’a dans la tête. Ce soir, elle ne le quitte pas des yeux, le trouve mystérieux. Son regarde perçant la trouble. Chaque œillade est comme la projection d’une douce chaleur enivrante. Elle espère ne pas avoir les joues qui rougissent, elle voudrait rester naturelle, pas trop maladroite.

pingouin pomme 1

2 commentaires sur “Premières lignes #112 : #Trahie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s