Jeunesse

En mode rebelle (La street #2) • Cécile Alix et Dimitri Zegboro

En mode rebelle (La street #2)

Il n’y a pas longtemps, j’ai déménagé à Paris, avec ma mère et mon mouton Oumtiti. J’ai rencontré mes meilleurs potes, Miel et Orel, et tous les trois, on roule à fond la caisse ! Eux en rollers et en skate, moi en fauteuil. On s’est trouvé une planque secrète dans un hangar abandonné : là-bas, on se fabrique des super parcours de glisse et on se sent libres, sans nos parents sur le dos. En plus, c’est moi qui graffe la déco sur les murs ! Oumiti, lui, il gère toute une équipe de brebis pour le projet d’éco-pâturage du quartier. Un truc de fou ! Le problème, c’est que notre planque est menacée… Mais nous, on ne va pas se laisser faire. On décide de se mettre en mode rebelle pour la garder et rester les rois de la Street !

➤ Tome précédent : En mode bolide 


4/5 – QUAND TA PLANQUE SECRÈTE EST MENACÉ 😫

J’ai aimé : Le style d’écriture, les dessins, l’humour
J’ai moins aimé : -

Je remercie les Éditions Magnard pour cette lecture. J’avais si hâte de retrouver les aventures de Carl. Ce premier roman graphique de chez Magnard m’avait beaucoup plu et j’avais adoré la plume de Cécile Alix et le style graphique de Dimitri Zegboro.

Carl est un jeune homme en fauteuil roulant, qui vivait avec sa mère en ermite en pleine campagne. Mais du jour au lendemain, elle a décidé d’aller vivre à Paris. Elle estimait que son fils avait besoin de sociabiliser.

Dans le premier tome, nous avons donc suivi l’adaptation de Carl dans la ville de Paris et ses nouvelles relations. Mais aujourd’hui, un autre problème se pose à lui et son groupe d’amis.

En mode rebelle (La street #2) - Citation

Depuis peu, ils ont trouvé un hangar abandonné. Ils en ont fait leur planque. C’est leur endroit secret, pour se retrouver, parler, passer des bons moments entre potes ! Le problème, c’est que cette planque est menacée. Le propriétaire veut revendre son hangar. Mais bien évidemment, vous vous doutez que nos trois jeunes ados, ne vont pas rester là, à ne rien faire.

C’était un plaisir de retrouver Carl et ses amis. Premièrement, j’aime toujours autant les dessins de Dimitri Zegboro. Ensuite, l’histoire que nous raconte Cécile Alix est superbe. Adapté pour la nouvelle génération, autant niveau langage, que par l’histoire qui leur est proposée.

En bref, c’est un deuxième tome aussi top que le premier. C’est vraiment une superbe histoire jeunesse que je recommande. Pour les plus jeunes, ils arriveront facilement à s’identifier et se sentiront à leur place parmi cette histoire. Pour les plus vieux, c’est le moment de retourner en enfance ! 😉

Pour acheter et lire ce roman, clique sur les liens ci-dessous 🙂
Kindle – Broché

Pommy signature

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s