Premières lignes

Premières lignes #128 : Un été à emporter

Un été à emporter - PL

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d’un ouvrage.


Chapitre 1

Cet avion en papier est quasi parfait.
Des bords bien nets, un bout pointu et pile le poids idéal. Je le brandis, fermant l’oeil fauche pour viser la scène. Rose Caver est en pleine forme aujourd’hui. Ssa peau café au lait illuminée béatement par les projecteurs et son chapeau noir à bords étroits en font la cible idéale. Tandis qu’elle blablate sur le futur bal de promo des troisième année, je me concentre de toutes mes forces.
– Clara, vise son visage.
Mes yeux glissent vers Patrick Keen, assis à côté de moi. Il est tellement affalé sur son siège que son menton pâlichon touche presque son torse.
– Pas question espèce d’abruti, je réplique aussi sec.
– Oui, on est là pour rire, pas pour faire pleurer, souffle Felix Benavides, assis de l’autre côté.
Sourcil haussé, il cherche mon approbation du regard.
Ces deux-là ont vraiment un don pour gâcher les bonnes blagues. Après un rapide coup d’oeil dans l’auditorium pour vérifier qu’aucun prof ne me regarde, je place l’avion en papier dans ma ligne de mire.
– Clara Shin !

Pommy signature

Un commentaire sur “Premières lignes #128 : Un été à emporter

Répondre à Les Voyages de Ly Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s