Mangas

Trait pour trait, dessine et tais-toi #1 • Akiko Higashimura

Akiko Hayashi est lycéenne, et elle habite dans la préfecture de Miyazaki. Très jeune, elle savait qu’elle voulait devenir dessinatrice de shôjo mangas, et avait déjà fantasmé tout son plan de carrière : l’âge auquel elle enverrait des premiers travaux aux éditeurs, l’âge auquel elle serait publiée, l’âge auquel son manga serait adapté en anime… Persuadée que son génie auto-proclamé suffirait à lui ouvrir toutes les portes, elle va pourtant être rattrapée par la réalité. Car en dernière année de lycée, sa rencontre avec un prof d’une petite classe d’arts à l’écart de tout, va violemment la ramener à la réalité. Ce professeur étrange, plutôt sévère et armé de son sabre en bambou, va profondément changer sa vie.


4.5/5 – UNE AUTOBIOGRAPHIE TOUCHANTE 🎨

J’ai aimé : La sincérité dont fait preuve la mangaka
J’ai moins aimé :

Je remercie les Éditions Akata pour l’envoi de cette lecture. C’est une autobiographie particulière et très touchante dont je vais vous parler aujourd’hui. L’histoire de la mangaka Akiko Higashimura, qui nous livre en toute sincérité, son parcours.

Akiko Hayashi est une lycéenne. À l’époque, elle avait beaucoup d’ego et pensait être un génie. Elle croyait qu’elle serait acceptée dans des écoles d’art sans aucun problème, qu’elle deviendrait mangaka jeune et serait reconnue pour ses Shojo très tôt.

Sauf qu’elle décide de prendre des cours de dessin procurés par un étrange professeur. Ce dernier est très sévère et surtout d’une grande sincérité. Pour la première fois de sa vie, on lui dira que ce qu’elle fait n’est pas suffisant. Akiko va descendre rapidement du petit nuage sur lequel elle était perchée. Mais elle va surtout se rendre compte, que ce professeur sera ce qui fera d’elle la mangaka qu’elle est devenue aujourd’hui !

Ce que j’ai adoré dans ce premier tome, c’est la sincérité dont fait preuve la mangaka. Elle ose avouer qu’elle était une petite gamine prétentieuse qui pensait être la meilleure. Elle ose dire qu’elle avait trop d’ego et qu’elle était pleine de dédain pour les autres. C’est ce qui rend ce manga si authentique et intéressant.

En plus, cette sincérité rend par le même coup, le manga très drôle. Car aujourd’hui, la mangaka rigole de celle qu’elle était. Elle trouve même ça très exaspérant. Ce qui m’a fait lâcher un sourire plus d’une fois !

En bref, c’est un manga autobiographique très intéressant et très prometteur. Je suis très curieuse de découvrir les prochains tomes et d’en savoir un peu plus sur le parcours de la mangaka.

Pour acheter et lire ce manga, clique sur les liens ci-dessous 
KindleTankobon broché

Pommy signature

4 commentaires sur “Trait pour trait, dessine et tais-toi #1 • Akiko Higashimura

  1. Je crois qu’on a vraiment tous beaucoup aimé ce premier tome.
    Comme toi, j’ai particulièrement apprécié le recul que la mangaka prend vis-à-vis de l’ado qu’elle était, tout comme les réactions excessives du professeur.

    Et on trouve en plus une belle forme de tendresse vis-à-vis de cet homme qui a eu un grand impact sur elle. Ça rend la lecture touchante en plus d’être très drôle.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s