Premières lignes

Premières lignes #142 : Les ours mal léchés s’apprivoisent à Noël

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d’un ouvrage.


Chapitre 1

– Irène, je peux savoir pourquoi tu viens de me pousser du lit ?
Édouard se relève péniblement, écarlate après tous ces efforts. Ces derniers temps, faire l’amour est devenu une véritable calamité, autant pour lui que pour moi. La seule excitation qui nous anime, c’est l’idée de procréer, et non l’envie de passer du bon temps à batifoler. Notre intimité est devenue plus ennuyante qu’un documentaire animalier sur Arte. Quoique les animaux ont parfois l’air de plus s’amuser que nous, avouons-le.
J’ignore mon pauvre mec qui se masse le coude suite à l sa chute rocambolesque. Je ne dois pas perdre une minute. Que dis-je ! Je ne dois pas perdre une seconde. Il faut absolument que cette fois-ci soit la bonne. Nous devons mettre toutes les chances de notre côté. Je rêverais d’être enceinte pour Noël et de berner mes proches en refusant de goûter ne serait-ce qu’une goutte de gewurztraminer alors qu’à l’accoutumée, je suis pleine comme une barrique dès le plateau de fruits de mer.

Pommy signature

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s