Drame·Young adult

Passionnément, à la folie, à la folie • Florence Médina

Une adolescente anéantie par un chagrin d’amour, un road trip thérapeutique sur fond de musique eighties : un récit initiatique touchant et enjoué.
Mara, 17 ans, est un vrai cœur d’artichaut et fatigue sa meilleure amie avec ses coups de foudre incessants. Mais Jeremy, c’est LE bon, elle le sait, elle en a des papillons dans le ventre. Alors quand elle découvre que Jeremy lui ment depuis le début, quelque chose en elle s’embrase. Son amour la dévore et devient obsession jusqu’à lui faire perdre pied. Et si elle était  » comme sa mère « , qui vit sous médicaments, recluse chez ses parents ? Mara devra trouver son propre chemin pour se libérer et guérir, aux côtés d’alliées plutôt inattendues !


4/5 – UNE HISTOIRE ORIGINALE 😉

Les plus : Le style d’écriture, la justesse du récit, l’originalité
Les moins :

Je remercie les Éditions Slalom pour l’envoi de cette lecture. Aujourd’hui, je vais vous parler d’un roman qui sort du lot, qui est original et qui est poignant à la fois ! Un roman qui plaira autant aux fans de romance, qu’à ceux qui n’en lise pas !

Mara c’est une adolescente de dix-sept ans et c’est un gros cœur d’artichaut surtout. Elle a rencontré Jeremy, lui c’est le bon pour elle, elle le sait au fond d’elle elle en est persuadée. Le problème, c’est que Mara va expérimenter ce qu’on appelle un chagrin d’amour, mais également se rendre compte de sa dépendance à l’amour…

Ici, ce que je trouve original avec ce roman, c’est qu’on ne parle pas de la relation amoureuse, d’happy end, etc. Non, on y parle de rupture. Il y a de grande chance qu’on en est tous vécus une (si ce n’est pas votre cas, tant mieux ! ;)). Ici, l’autrice relate avec justesse les sentiments, la douleur qu’on peut avoir quand on perd l’amour.

Elle va nous parler également de première fois et sans chichi, sans feu d’artifice, mais avec sincérité. Elle nous montre ce que c’est réellement, pas comme on peut parfois le voir au cinéma, ce n’est pas forcément wow, ou même pathétique, non, elle nous en parle avec justesse et c’est un gros point fort.

On va également parler dans cette histoire des troubles de la dépendance à l’amour, quelque chose que je n’ai jamais vu aborder dans un roman et que je trouve très intéressant de mettre en avant. Justement, j’adore les romans qui parlent de choses jamais mise en avant, cela permet à certaines personnes de s’identifier, a d’autres de comprendre les gens comme ça, etc.

En bref, c’est une histoire qui n’est pas clichée et qui plaira à beaucoup de monde je pense. Que vous soyez fan de romance ou non. Il y a énormément de justesse dans la manière dont l’autrice nous décrit beaucoup de passage et de plus son style d’écriture est addictif !

Pour acheter et lire ce roman, clique sur les liens ci-dessous 
Passionnément, à la folie, à la folie

Pommy signature

3 commentaires sur “Passionnément, à la folie, à la folie • Florence Médina

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s