Mangas

Demon slave #1 • Takahiro et Yôhei Takemura

Quand le scénariste de Red Eyes Sword donne le pouvoir aux femmes et enchaîne son héros ! Sur Mato, une cité venue d’une dimension démoniaque, existe un fruit appelé Pêche. Une ressource spéciale qui a la particularité de donner des super-pouvoirs à celles qui les mangent. Ces femmes sont des membres des escadrons antidémons. Le jeune Yûki Wakura se retrouve plongé dans la dimension de Mato. Acculé par une horde de monstres, il est sauvé de justesse par une jeune femme capable de le transformer en une créature surpuissante.
Mais l’activation de ce pouvoir comporte une condition : il doit devenir son esclave…


4.5/5 – DE L’HUMOUR, DU FAN SERVICE ET DE L’ACTION 😉

Les plus : L’humour, l’action, les rôles hommes/femmes inversés
Les moins :

Pour un public averti, contient des scènes dénudées

Je remercie les Éditions Kurokawa pour l’envoi de cette lecture. Pour ma part, je n’ai vu que l’anime d’akame ga kill (et oui je sais il faut lire le manga, car l’anime est différent du titre original et c’est prévu ;)). Mais j’étais justement curieuse de ce nouveau titre de ce mangaka !

Nous nous retrouvons dans un univers où les rôles sont inversés. C’est les femmes qui sont aux pouvoirs en majorité et qui ont des avantages sur les hommes. En effet, un jour, une dimension démoniaque a fait son apparition. Dans cette dernière on y trouve des fruits qu’ils appellent la « pêche ». Cette dernière peut conférer des pouvoirs à celui qui le mange, mais uniquement les femmes.

Un jour, un jeune garçon du nom de Yûki va se retrouver malgré lui plonger dans la dimension de Mato. Ce sont des choses qui malheureusement arrivent et la seule chose à faire est d’attendre l’arrivée de l’escadron des femmes qui ont des pouvoirs et peuvent vaincre ses créatures. C’est ce qu’il fait et justement une femme arrive. Mais cette dernière à un super-pouvoir étrange et demande à Yûki de l’aider. En effet, cette dernière a le pouvoir de faire son esclaves ce qu’elle veut et de les transformer en créature qui combat pour elle. Yûki n’a d’autres choix que de devenir l’esclave de cette femme.

Bon, déjà, premièrement, ce que j’ai adoré, c’est le principe du monde inversé. Les femmes qui ont plus de pouvoir et de privilège. Cela me faisait beaucoup rire, pendant ma lecture j’étais en mode « Et ben messieurs, on voit ce que ça fait maintenant hein ?! ».

De plus, beaucoup d’humour est présent dans ce manga (notamment par le biais de fans service, mais ce dernier n’est pas dérangeant, car il est amené d’une manière comique).

On peut dès ce premier tome découvrir également beaucoup d’action et cela donne un avant-goût plutôt prometteur pour la suite. En plus, le tome se termine d’une manière beaucoup trop folle. Non mais sérieusement, vous voulez nous faire attendre la suite après ça ? Je vais devenir folle !

En bref, c’est un premier tome qui m’a beaucoup plus et rendu complètement dingue. Oui, j’attends avec grand intérêt le prochain tome, car je veux en savoir plus sur ce qui nous est révélé tout à la fin !

Pour acheter et lire ce manga, clique sur les liens ci-dessous 
Demon slave, tome 1

Pommy signature

Un commentaire sur “Demon slave #1 • Takahiro et Yôhei Takemura

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s