Mangas

Analog drop #1 • Natsumi Aida

Aku n’est pas une fille bien : très populaire sur Instagram, elle ment comme elle respire. Profitant de son succès, hypocrite, elle sort simultanément avec trois hommes différents pour profiter de chacun d’eux… sans jamais leur donner ce qu’ils espèrent en retour. Mais un jour, sa vie va basculer : après avoir été poignardée dans une rue, elle tombe, inconsciente… et se réveille dans les années 80 ! Son smartphone reste son seul lien avec le monde d’aujourd’hui. Désormais
investie d’une mission étrange qu’elle doit accomplir avant que la batterie de son portable ne se vide, elle va devoir (de gré ou de force) apprendre ce qu’est l’altruisme !


4.5/5 – ELLE VA DEVOIR RETOURNER DANS LE PASSÉ POUR EXPIER SES PÉCHÉS ⏰

Les plus : Le questionnement sur la société, l’antithèse de l’héroïne parfaite qu’est Aku, l’humour
Les moins :

Je remercie les Éditions Akata pour cette lecture. Cette fois ce n’est pas un coup de cœur, mais la maison d’édition m’a quand même fait vivre une excellente lecture. Beaucoup le savent, je suis complètement fan de la ligne éditoriale de chez Akata et les titres qui proposent me charment presque à chaque fois.

Ici, nous retrouvons Aku, une fille qui est l’antithèse de l’héroïne parfaite. Elle est populaire sur Instagram, elle ment comme elle respire, à plusieurs petits amis, en fonction de ce que chacun d’entre eux pourrait lui apporter. Son but ultime ? Se marier à un riche et pouvoir faire ce qu’elle veut ensuite.

Pourtant, un jour, elle va se faire poignarder dans la rue. Elle tombe et voit sur son téléphone un message. Voulez-vous mourir ou faire un challenge pour expier vos péchés ? Évidemment elle choisit le challenge, qui de sensé voudrait mourir ? Mais au réveil, elle se trouve en 1980. Son téléphone marche, mais un bonhomme apparaît et lui dit son challenge. Elle doit l’accomplir avant qu’il n’y ait plus de batterie sur son téléphone, sinon elle va disparaître…

J’aime énormément ce que ce titre dégage. Il pousse au questionnement sur la société des apparences, sur la pression sociale. Ici, cela nous est montré à travers les réseaux sociaux.

De plus, Aku, est l’inverse d’une héroïne parfaite avec le cœur sur la main. Elle est égoïste, égocentrique, manipulatrice, avide, menteuse et j’en passe. Mais c’est ce qui rend ce personnage justement intéressant.

J’ai adoré la voir évoluer dans l’univers qu’est les années 80. Elle va devoir apprendre à passer le temps et se distraire sans tous les techniques de notre époque. Apprendre à créer de vrai lien avec les gens et surtout prendre du recul sur la fille qu’elle était.

En bref, c’est une saga pleine d’humour, mais également de tendresse qu’on découvre avec Analog drop. L’histoire nous fait réfléchir. Plus on avance dans le récit, plus l’histoire se révèle touchante et poignante ! 😉

Pour acheter et lire ce manga, clique sur le lien ci-dessous 
Analog drop, tome 1

Pommy signature

4 commentaires sur “Analog drop #1 • Natsumi Aida

  1. Je suis aussi très intéressée par leur ligne éditoriale
    Très bonne surprise sur le traitement des sujets
    « J’aime énormément ce que ce titre dégage. Il pousse au questionnement sur la société des apparences, sur la pression sociale. Ici, cela nous est montré à travers les réseaux sociaux. » +1
    « J’ai adoré la voir évoluer dans l’univers qu’est les années 80. Elle va devoir apprendre à passer le temps et se distraire sans tous les techniques de notre époque. Apprendre à créer de vrai lien avec les gens et surtout prendre du recul sur la fille qu’elle était. » +1

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s