BD·Science-fiction

L’homme sans sourire • Stéphane Louis, Stéphane Hirlemann et Véra Daviet

Dès le titre, j’ai été tout de suite intrigué, il ne m’en fallait pas plus. Un monde où le bas peuple n’a pas le droit de sourire sous peine de mort ? Cela a immédiatement attisé ma curiosité !


Résumé : Une fable sombre et oppressante à la manière d’un conte pour grands enfants. Mr Hubert 31-36 est un  » Homme sans sourire  » . Dans son royaume, toute forme de joie est interdite pour les gens du  » bas peuple  » . Un jour, il rencontre par le plus grand des hasards la fille du roi, Mr Joyeux. Perdue et hilare, la princesse n’a pas conscience des risques qui la guettent ici-bas. Transi de peur, Mr Hubert doit à tout prix faire taire cette joyeuse écervelée, qui les met tous les deux en danger.
Sauver ou être sauvé, tel est son entêtant dilemme, et il ne prête pas à
rire !


3.75/5 – Un projet ambitieux et intéressant 😉

Je remercie les Éditions Grand angle pour l’envoi de cette lecture.

Monsieur Hubert 31-36 est un « Homme sans sourire ». Il vit dans un royaume, dirigé par le roi Joyeux. Seules les personnes du haut peuple, ont le droit de rire et sourire. Le petit peuple comme monsieur Hubert, n’ont le droit qu’à la tristesse, aux pleure. Si ces derniers osent faire autrement, la police des sourires intervient et vous tuent.

Mais Monsieur Hubert rigole parfois un peu dans son coin, il se cache des autres, il sait qu’il n’est pas comme tout le monde. Alors quand un jour, il découvre la princesse Joyeux perdue dans les bas-fonds du petit peuple à rire comme une dingue, ni une ni deux, il fait tout pour la faire taire. Ici, peu importe qui elle est et d’où elle vient, Si elle sourit, on la tuera.


« Oui, chers amis, dans cette morose cité dont on ne sait où elle se situe, le rire tue. »


Au début, j’étais un peu perdu, même si intrigué par l’histoire. On aborde un sujet intéressant et prenant. Par contre, on finit parfois par se perdre et c’est volontaire de la part de l’auteur (je ne peux pas vous donner plus d’explication, mais une fois l’histoire terminée, ce dernier vous explique tout ;)).

Je ne suis pas spécialement fan du style de dessin, cependant, l’histoire a réussi à me marquer et me toucher.

En bref, l’histoire était intrigante et le projet de l’auteur derrière est beau et touchant. Au-delà d’une histoire captivante, il veut nous transmettre un message à travers cette BD qui m’a profondément touché !


Pommy signature

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s