Coup de coeur·Mangas

Blue lock, tome 1 et 2 • Muneyuki Kaneshiro et Yûsuke Nomura

Ce manga est une tuerie. J’ai adoré du début à la fin et je suis triste de ne pas avoir la suite entre les mains. La tension dans laquelle on nous tient tout du long est très captivante !


Résumé : Coupe du monde 2018, l’équipe de football du Japon est éliminée en huitièmes de finale… Ce nouvel échec incite l’Union japonaise de football à fonder le “Blue Lock” : un centre de formation révolutionnaire rassemblant les 300 meilleurs attaquants lycéens du pays. L’objectif du coach du Blue Lock, Jinpachi Ego, est clair : détecter l’unique attaquant qui écrasera tous ses rivaux par son talent et son hyper-individualisme ! Pour Yoichi Isagi, joueur bouillonnant encore inconnu, il n’y a pas d’alternative… S’il veut survivre au programme hautement sélectif qui l’attend, il devra abandonner le jeu collectif et se transcender pour devenir l’attaquant ultime !


5/5 – Ils sont 300, il n’en restera qu’un

Je remercie les Éditions pika pour l’envoi de ces lectures.

Coupe du monde 2018 l’équipe de foot du Japon est éliminée en huitièmes de finale. Face à ce nouvel échec, l’Union japonaise veut trouver un moyen de gagner. De ce fait, ils vont créer un centre appelé « Blue lock ». Dedans seront rassemblés les 300 meilleurs attaquants lycéens du pays.

Le but ? Les entraîner, leur faire vivre des épreuves, qui feront en éliminer certains au fur et à mesure, pour n’en garder au final qu’un seul, qui devient le meilleur buteur du monde, qui sera l’espoir du Japon. Nous suivons ici Yoichi Isagi, un joueur encore inconnu, qui est dans le plus bas du classement des 300, mais qui est bien déterminé à devenir le seul et l’Unique !

Bon, déjà, quand j’ai vu que le scénariste de ce manga n’était qu’autre que le mangaka de Jagaaan, un de mes mangas préférés, autant vous dire, que je n’avais pas beaucoup de doute sur le fait que j’allais apprécier ce titre.


« Je suis sûr que cet homme dit n’importe quoi… Personne ne m’a jamais enseigné ça ! »


Au-delà de tout cela, l’histoire est extrêmement intéressante. Cela change des mangas de sport qu’on connaît. Ici, on oublie l’équipe, la camaraderie, l’union fait la force. Une seule chose compte : l’individualiste.

Le manga est superbement bien rythmé, de ce fait, je ne suis pas un seul instant ennuyé, je dirais même que les pages sont passées trop vite, tellement j’étais prise dans l’histoire.

L’ambiance est oppressante, on ressent la pression des joueurs, des personnages et c’est ce qui rend le titre d’autant plus captivant.

En bref, j’ai adoré cette nouveauté et je suis déjà impatiente de voir les prochains tomes sortir. C’est une nouvelle saga très prometteuse !

Sort le 2 juin

Pommy signature

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s