BD·Science-fiction

Teleportation Inc, tome 1 : Perdus en translation • Dominique Latil et Romain Sordet

Une bande dessinée au sujet de la téléportation ? J’ai directement eu envie de la lire ! J’adore l’univers SF, et le principe potentiel de téléportation m’a toujours fasciné !


Résumé : Le rêve du déplacement instantané est désormais une réalité. Mais les masses d’énergie mises en jeu lors de tels transferts et les exigences des lois de la physique imposent une gestion stricte de ces échanges. C’est le travail de la Compagnie de Téléportation Galactique.
Et lorsque certains de ses clients croient pouvoir profiter de la facilité de ce mode de transport pour disparaître, la C.T.G. se doit de réagir vite et fort.
Pour cela, elle possède un corps d’élite : à la fois espions et détectives, ces enquêteurs hors-pairs sont chargés de traquer et ramener les voyageurs perdus ou en fuite dans toute la galaxie.
La plus compétente et la plus radicale de ces Agents de Retour est Lubia Thorel…


4/5 – Quand la téléportation devient réelle ! 🚇 

Je remercie les Éditions Drakoo pour l’envoi de cette lecture.

Dans cet univers, le rêve de la téléportation a finalement pris forme. Ici, nous suivons l’agent Thorel qui travaille pour la C.T.G. Le but est de trouver les clients qui pensent pouvoir profiter de ce nouveau moyen de transport pour disparaître. Nous suivons donc Thorel dans une nouvelle mission, mais évidemment, cela ne va pas se passer comme prévu.

Déjà, la BD apporte une certaine forme de réflexion vis-à-vis de notre société et c’est d’ailleurs le but de l’auteur ! De plus, l’univers est intrigant. Ce que j’ai le plus apprécié dans ma lecture de ce premier tome, ce sont clairement les scènes d’action !


« Ceux qui croyaient que la mise au point de la téléportation allait permettre à toutes les intelligences de l’univers de se rencontrer, d’échanger et de progresser ensemble avaient oublié une donnée cruciale concernant toute nouvelle technologie. Elle ne libère des contraintes que ceux qui en ont la maîtrise. »


De plus, l’enquête que mène Thorel est intéressante, on veut, comme elle, retrouver ces fugitifs.

Le duo qu’elle forme avec ce genre de lézard (ça n’en est pas vraiment un, mais j’ai oublié le nom de sa race et son prénom ^^’) est vraiment atypique et sympathique. Elle très sérieuse, lui qui fait des gaffes, idéal pour y ajouter une petite dose d’humour.

En bref, c’est un premier tome intéressant. J’ai hâte de voir ce que le prochain et dernier tome donnera et où cela nous mènera. En tout cas, l’univers est prometteur et justement, je trouve cela dommage, que cette BD ne soit prévu qu’en deux tomes.


Pommy signature

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s