Coup de coeur·Mangas

Le secret de Madoka • Kingyobachi Deme

Je ne m’attendais pas un titre aussi prenant. Une très belle histoire qui fait passer un message très important !


Résumé : Madoka est un petit garçon. Mais ce qu’il préfère, ce sont les peluches et les robes que lui confectionne sa sœur. Hélas, ses camarades n’ont pas toujours réussi à comprendre ses goûts et cela lui a parfois causé du tort. Aussi, quand suite à un déménagement, il se retrouve dans une nouvelle classe, il se promet de se comporter « comme un garçon ». Mais Itsuki, sa voisine de classe qui ne se sent pas très à l’aise avec ce qu’on attend des filles, remarque très vite Madoka… Et si c’était le début de leur histoire d’amitié ?


5/5 – Avoir le droit d’aimer ce que l’on veut ! 😉

Je remercie les Éditions Akata pour l’envoi de cette lecture.

Madoka c’est un petit garçon qui aime beaucoup tout ce qui est mignon et porter des robes, mais à cause des moqueries de ses camarades, il a du mal à assumer ses goûts. En conséquence, quand il change d’école, il veut seulement être  » viril « . C’est alors qu’il fera une rencontre.

Cette personne, c’est Itsuki, sa voisine. Une fille que tout le monde pointe du doigt et juge, car elle aime les sports dits de « garçon », elle s’habille soi-disant comme un « garçon », alors qu’elle fait seulement ce qui lui plaît. À son contact, Madoka va progressivement apprendre à s’accepter et une belle amitié va naitre !

J’aime le sujet abordé, car je me sens directement concerné, j’ai l’impression à travers Itsuki de retrouver l’enfant que j’étais et la personne que je suis encore un peu aujourd’hui. Pourquoi ne pas faire un sport ou une activité uniquement parce que certains ont décidé que c’était réservé aux garçons ? J’aime le genre de réflexion que ce manga nous apporte.

Ici, on met en avant le fait que catégoriser certaines choses comme masculines ou féminines, ne viennent que des mœurs. Pourquoi un garçon qui aime les robes, n’aurait pas le droit d’en mettre sans être jugé ? Pourquoi une fille n’aurait pas le droit de vouloir jouer au foot ?


« Ça m’énerve qu’on décide qu’une chose est juste pour les garçon ou pour les filles. C’est pas une question de genre, mais de ce dont on a envie. Je fais ce que je veux, point. »


Ce m’a profondément touché, car c’est le genre de conversation que j’ai régulièrement avec mon chéri, sur la mentalité des mœurs, sur la vision des genres, de ce qu’est un « garçon » ou une « fille », donc, ce titre m’a forcément touché en plein cœur.

De plus, la relation Madoka et Itsuki sont vraiment adorables. On y découvre une belle amitié qui se forme et grandis au fur et à mesure du temps !

Ce que je trouve génial ici, c’est qu’on y met en avant également des adultes qui acceptent et ne trouve pas ça bizarre les goûts de Madoka et Itsuki. Je trouve cela important, car une grande partie de l’image qu’on se fait de ce qui est bon ou non quand on est jeune est lié aux adultes, donc voir les frères d’Itsuki ou même la mère de Madoka, n’avoir aucun jugement là-dessus, trouver cela tout à fait normal est magnifique !

En bref, c’est un titre que j’ai adoré. J’aurais souhaité en avoir un peu plus, parce que je ne voulais pas laisser les personnages, mais en soi, l’histoire est parfaite à mes yeux. J’espère que vous aurez l’occasion de lire ce titre et d’être aussi touché que moi !


Pommy signature

4 commentaires sur “Le secret de Madoka • Kingyobachi Deme

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s