Non classé

Le goût des retrouvailles, tome 1 • Nozo Itoi

On se retrouve de nouveau pour parler encore d’un titre émouvant de chez Akata. On ne change pas les bonnes habitudes !


Résumé : Rutsubo, à neuf ans seulement, porte déjà un regard cynique sur les adultes. Elevée par ses grands-parents, elle n’a jamais pardonné à son père de l’avoir abandonnée dès la naissance. Sa mère, quant à elle, est décédé lors de l’accouchement. Elle ne comprend pas ce qu’elle fait dans ce monde… Et le temps d’un été, pourtant, c’est auprès de son père qu’elle va vivre. Ce dernier, plutôt tombeur de femmes, devra adapter son quotidien pour accueillir chez lui cette fillette qu’il n’a jamais connue. La communication s’annonce compliquée car Rutsubo, elle, n’a jamais parlé. Entre non-dits, souffrances et secrets de famille, la cohabitation ne sera pas aisée…


4.5/5 – Des retrouvailles plus que difficile 😫

Je remercie les Éditions Akata pour l’envoi de cette lecture.

Rutsubo a seulement neuf ans, mais elle ne supporte pas sa vie. Elle est muette ou plutôt ne parle pas, par choix. Sa mère étant morte à la naissance, elle vit avec sa grand-mère. Cette dernière étant hospitalisée, sa tante en profite pour la laisser à son père qui a décidé, neuf ans après de se manifester. Sauf qu’évidemment, il n’y a personne d’autre au monde que Rutsubo déteste plus au monde que lui !

Une nouvelle fois, comme j’en parlais avec Maux mêlés, ici, avec Le goût des retrouvailles, Akata nous publie encore un titre rempli d’émotions.


« Je te connais, moi… Je t’ai vu plus d’une fois là-bas…Tu es celui qui a laissé maman toute seule… Et qui m’a amenée de force dans ce monde… Avant de me jeter comme une vieille chaussette. »


En effet, on y retrouve de l’humour, mais également de la douceur et de la nostalgie. Le personnage de Rutsubo est très touchant. On sent qu’elle est très adulte pour son âge et elle a déjà en elle, cette tristesse et cette noirceur caractéristique de certains adultes ayant beaucoup trop vécu.

Au fur et à mesure du titre, nous allons voir ces deux personnages apprendre à se connaître, en apprendre plus sur chacun d’entre eux et peut-être comprendre le départ du père de Rutsubo.

En bref, une fois de plus, je suis unanime avec les titres de chez Akata. Je suis émue et j’ai vraiment adoré ma lecture.

Sort le 26 août

Pommy signature

4 commentaires sur “Le goût des retrouvailles, tome 1 • Nozo Itoi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s