Manga - Amour·Manga - Homosexualité·Mangas

Notre paradis • Ari Uehara

Je ne m’attendais vraiment pas à un titre si doux et si bouleversant en ouvrant ce titre. Pourtant, j’en ressors complètement chamboulée !


Résumé : L’un porte sur sa peau deux papillons d’encre, tandis que l’autre arbore sur son dos un tatouage aux couleurs d’un oiseau exotique. Ils ne se connaissent ni d’Ève ni d’Adam, mais tous deux vivent ensemble aux crochets de la même femme, en échange d’un peu de réconfort charnel. Nourris et logés ensemble dans un grand appartement depuis leur rencontre fortuite, ils partagent leur intimité dans ce cocon confortable. Mais alors que la distance entre eux se raccourcit, il apparaît qu’ils ne pourront peut-être pas vivre éternellement dans ce petit paradis.


4.5/5 – Tous les opposes et les rapproches en même temps 💞

Pour un public averti

Je remercie les Éditions Taifu comics pour l’envoi de cette lecture.

Deux hommes que tout oppose et qui pourtant vont devoir cohabiter et apprendre à s’accepter. L’un à deux papillons d’encre sur la peau, l’autre un oiseau exotique sur le dos. Tous les deux vivent aux crochets d’une femme, en échange du réconfort charnel qu’elle leur demande. En contrepartie, ils sont logés, nourris et peuvent dépenser tout l’argent qu’ils veulent.

Mais cette tranquillité ne saurait durer éternellement. Si l’un le comprend, l’autre en dépend trop pour l’accepter. Petit à petit, les deux jeunes hommes seront plus proches que prévu et deviendront indispensables l’un pour l’autre. Ensemble, ils vont se créer leur petit coin de paradis rien qu’à eux.

Tout semble opposer les deux personnages principaux et pourtant tous les unis également. Déjà, dès le départ, j’ai été séduit par la couverture qui est de toute beauté. Ensuite, en ouvrant le manga, j’y ai découvert un titre de toute beauté. Une histoire douce.


« On va continuer à vivre. Personne n’est irremplaçable dans ce monde. Les gens sont tous des biens de consommation. »


Quand on parcourt les pages, on voit la relation entre les deux jeunes qui évoluent progressivement, mais pas trop rapidement. Ce qui, je trouve, est rare pour un one shot. Souvent les titres de ce genre ont tendance à mon goût, à aller trop vite, nous n’avons pas le temps de voir la relation évoluer, mais ce n’est pas le cas ici. L’histoire prend son temps.

Le sujet de la dépendance affective est abordé ici et c’est ce qui m’a énormément touché. Les sentiments des personnages m’ont transpercé et atteint en plein cœur !

En bref, c’est un titre qui ne m’a clairement pas laissé indifférente. Une histoire dont je me souviendrais pendant longtemps et que je relirais avec plaisir dans l’avenir.


Pommy signature

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s