BD·BD - Histoire

Aimer pour deux • Stephen Desberg et Emilio Van der Zuiden

Un mélange d’histoire vraie, de sujet historique et d’émotion, c’est ce que nous retrouvons dans ce magnifique titre !


Résumé : La guerre ne les a pas aidées. La libération les a éloignées. La vie les réunira-t-elle ?
Monique a 20 ans et ne rêve que de s’émanciper. Quand elle débarque à Paris en 1941, elle se sent libre dans une ville pourtant occupée. Elle découvre l’euphorie de la capitale, mais aussi l’horreur et la peur des nuits de rafles. La jeune femme rencontre Francis et l’épouse sur un coup de tête. De leur union naît Nicole, une enfant qui la prive de sa liberté. Quand, à la libération de Paris, Monique tombe amoureuse d’un officier américain, elle décide de renoncer à tous ses droits sur sa fille et de l’abandonner à son père pour vivre sa passion. Dorénavant, la mère et la fille sont faites pour se chercher, se rater, se retrouver. Une histoire bouleversante inspirée de la vie de l’auteur.


4.5/5 – Pour sa liberté, elle a abandonnée sa fille 👧

Je remercie les Éditions Grand angle pour l’envoi de cette lecture.

La guerre n’a pas aidé Monique. Elle a seulement 20 ans quand elle arrive à Paris. Elle rencontre un homme, avec qui elle passe un peu de temps, avec qui elle s’entend bien. Malheureusement, elle va tomber enceinte de ce dernier. Elle décide alors de l’épouser, même si elle reste honnête sur le fait qu’elle ne l’aime pas, en tout cas, elle n’est pas amoureuse.

Les années passent, ils sont libérés, la guerre est finie. Pour autant, elle n’a toujours pas de sentiment pour Francis. C’est alors que pour retrouver sa liberté, elle décide de renoncer à la garde de sa fille. Elles vont devoir la mère, comme la fille, s’aimer à distance…


« Retrouver ma liberté. Réaliser ce rêve soudain, brûlant, de m’offrir cet amour venu d’ailleurs. Je n’avais qu’à poser mon nom au bas de cette feuille impersonnelle… Cette déclaration par laquelle je renonçais à tous mes droits sur ma fille. »


C’est un titre bourré d’émotion, surtout quand on sait que l’auteur s’est inspiré de l’histoire de sa famille pour cette BD. On y retrouve énormément de tristesse, de poésie, dans chacune des pages. De plus, étant une grande fan comme vous le savez de tous les sujets concernant la Seconde Guerre mondiale, ce titre ne pouvait que me plaire !

En bref, c’est une histoire prenante et touchante. Entre une femme qui veut sa liberté, mais qui de l’autre côté, se doit d’abandonner sa fille pour pouvoir l’obtenir.


Pommy signature

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s