Manga - Amitié·Manga - École·Mangas

En attendant lundi, tome 1 • Tomomi Abe

On se retrouve pour parler d’un titre vraiment pleins de beauté et d’émotion, comme la plupart des titres édité par Akata !


Résumé : Pourquoi en rentrant au collège, tout le monde change du jour au lendemain ? Mizutani ne le comprend pas ! Jeune fille, elle refuse ce changement radical, elle refuse de grandir. Et plus les jours passent, plus elle se sent en décalage avec ses camarades. Aussi, chaque fin de week-end, elle redoute le début de semaine, le retour à l’école. Jusqu’à ce qu’elle croise un garçon nommé Tsukino. Dès lors, le collège, si gris et ordinaire, semble retrouver des couleurs. Ces deux-là se font alors une promesse : tous les lundis soirs, ils se retrouveront en secret dans la cours de l’école pour passer du bon temps, loin du regard des autres, comme des enfants à l’innocence préservée…


4.5/5 – Des lundis qui changent tout ! 😀

Je remercie Akata pour l’envoi de cette lecture.

Mizutani rentre au collège, mais ne comprend pas pourquoi tout le monde change du jour au lendemain. On la traîte de gamine, les autres ne pensent qu’à des trucs « d’adulte », s’intéresse à l’amour, réfléchissent sérieusement, mais elle, elle est encore la même qu’en primaire et cela fait tache pour les autres.

Mais un jour, elle rencontre un garçon qui s’appelle Tsukino, c’est là que son monde prendra des couleurs. Tous les lundis soir, les deux jeunes gens se retrouvent et laissent leur innocence et naïveté prendre le dessus, loin des jugements des autres !

Ce titre est une œuvre unique. Il y a énormément de métaphore graphique, de magnifiques jeux de lumière, des mises en scène de toute beauté qui m’ont vraiment par certains moments subjugué.


« Une fois devenus adultes, la plupart des gens quittent la région… Alors dans un cercle aussi restreint que celui-ci à quoi bon chercher l’approbation des autres ? À l’école, être mignon, d’un naturel enjoué, doué au basket ou avoir de nombreux amis, ça suffit à déterminer ta position au classement. Mais toi, tu n’es tout simplement jamais rentrée dans le cadre. Et si tu veux mon avis, être bizarre, ce n’est pas si mal ! »


Dans ce manga, on y met en avant l’innocence de l’enfance, celle qu’on se dépêche d’oublier, celle qu’on veut voir disparaître, car on veut trop faire comme les « grands », car on veut devenir adulte le plus rapidement possible. Ici, l’innocence est mise en avant, dans toute sa splendeur.

En bref, c’est un titre empreint de poésie avec une belle histoire d’amitié qui est mise en avant. Je me suis beaucoup retrouvé dans le personnage de Mizutani. Il n’y a aucun mal à garder une part d’innocence, de naïveté et de folie de l’enfance en soi bien au contraire et c’est justement ce que ce titre met en avant.


Pommy signature

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s