Manga - Autre monde·Manga - Harem·Manga - Organisations secrètes·Manga - Réincarnation·Mangas

The eminence in shadow, tome 1 et 2 • Anri Sakano, Daisuke Aizawa et Touzai

J’étais intriguée par cette nouveauté, mais en même temps j’avais peur d’être déçu. Pour autant, j’ai apprécié ma lecture !


Résumé : Cid est un garçon qui rêve de faire son entrée dans le club ultra-restreint des Éminences de l’ombre, des personnages mystérieux qui influencent le cours des événements depuis les coulisses et qui possèdent d’incroyables pouvoirs. Lorsqu’il est propulsé dans un monde parallèle à la suite d’un accident, il décide de tirer profit de ce nouveau départ et d’échafauder de toutes pièces une histoire dont il s’attribue, en secret, le rôle principal de future Éminence de l’ombre. Il va même jusqu’à recruter des agents parmi les jeunes filles de son entourage et les abreuve de mensonges pour s’assurer de leur coopération… Seulement, Cid ne se rend pas compte qu’au fur et à mesure, ses boniments prennent une dimension bien réelle ! C’est le début d’une épopée qui fait la part belle aux malentendus et aux méprises multiples !


4/5 – Un personnage bien atypique 😉

Je remercie Doki doki pour l’envoi de ces lectures.

Cid est un garçon qui a toujours rêvé d’être l’éminence de l’ombre, mais dans le monde réel, cela n’est pas possible. Pourtant, quand un accident lui arrive et qu’il se réincarne dans un autre monde avec de la magie, cela est pour lui l’occasion de faire ce dont il a toujours rêvé. Pour ce faire, quand un jour, il sauvera une jeune fille, il lui racontera des mensonges, afin qu’elle puisse le servir, ce qu’il ignorait, c’est l’ampleur que ses dires allaient prendre et les conséquences de tout cela. C’est le début d’une aventure bien particulière !

Ce manga est vraiment intéressant. Grande fan d’isekai, j’en lis pas mal et je peux dire que celui-ci est atypique. Il détourne justement les codes du genre, pour le parodier et mettre en avant un personnage bien atypique et hilarant à la fois.

Le récit est original et le scénario bon. En effet, on se retrouve avec le personnage de Cid, qui est en mode « comme dans tous les trucs du genre, le héros doit cacher qu’il est fort et faire semblant d’être nul » et ainsi de suite.

En bref, c’est un récit basé sur l’humour et qui parodie les isekai, tout en nous plongeant dans une intrigue intéressante. Pour autant, j’ai un peu peur que ce dernier devienne un peu moins bon par la suite, donc à voir ce que les prochains tomes nous réservent !

Sort le 5 janvier

Pommy signature

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s