Drame·Young adult

Tout près d’ici • Katrina Leno

Tout près d'ici

Imaginez : l’endroit rêvé, la famille idéale, la revanche parfaite…
 » J’ai beaucoup pensé au nombre de fois où une fille doit dire non avant d’être écoutée.  » Magpie
Magpie se souvient du jour où elle a écrit les premières lignes de son journal. C’était le jour où sa soeur a quitté la ville. Le jour où elle a surpris son père au lit avec sa tante. Le jour où sa mère est tombée dans une spirale infernale d’autodestruction. Le jour de la soirée chez Brandon Phipp.
Depuis, au lycée, Magpie a hérité du surnom de salope. Sa meilleure amie ne lui adresse plus la parole, et elle passe ses pauses déjeuner à la table des rejetés du lycée, en silence. Alors, pour sortir un peu de l’enfer du quotidien, elle invente dans son journal un mystérieux endroit appelé  » Tout près d’ici « .
Tout près est une contrée parfaite. Son père n’y trompe personne, sa mère n’a jamais bu une goutte d’alcool et les soirées ne dérapent pas. Elle s’y sent tellement bien qu’elle pourrait presque toucher  » Tout près  » du doigt. La porte d’entrée semble là, à quelques pas, juste dans la cour de sa maison… Serait-ce l’endroit rêvé pour enfin prendre sa revanche ?

Lire la suite « Tout près d’ici • Katrina Leno »

Drame·Young adult

L’année après toi • Nina De Pass

L'année après toi.png

San Francisco, le soir du nouvel an. Cara survit miraculeusement à un tragique accident de voiture. Mais sa meilleure amie, Georgina, n’a pas la même chance…
Après cette terrible nuit, Cara est consumée par le chagrin. Ses parents l’envoient alors dans un lycée international en Suisse pour qu’elle puisse se reconstruire. Au coeur des montagnes, l’ancienne vie de Cara semble bien loin derrière elle. Pourtant, Georgina et la culpabilité restent présentes à chaque instant.
Ici, personne ne connaît l’histoire de Cara et elle compte bien qu’il en soit ainsi. Même si ses nouveaux amis Ren et Hector font tout pour la soutenir et l’aider à avancer. Surtout Hector, qui semble étrangement comprendre le deuil comme personne…
Cara sait pertinemment qu’il faut laisser le passé derrière soi et s’ouvrir aux autres pour que la vie puisse enfin continuer. Saura-t-elle accepter qu’elle mérite une deuxième chance ?

Lire la suite « L’année après toi • Nina De Pass »

Coup de coeur·Drame·Young adult

Tiens bon • Nina Lacour

Tiens bon

Cette nuit-là, Ingrid a promis à Caitlin qu’elle la suivrait où qu’elle aille.
Pourtant, le lendemain matin, Ingrid était partie… pour toujours.
Le suicide de sa meilleure amie percute Cailtin de plein fouet. Comment continuer à vivre sans les rires, la complicité, les sessions photo dans le cinéma désaffecté et les secrets qu’elles partageaient au quotidien ? Et surtout, pourquoi ? Se lever le matin ressemble désormais à un challenge impossible. Pourtant, il faut bien retourner au lycée…
Le seul indice qu’Ingrid a laissé derrière elle, c’est son journal.
Peut-être Caitlin saura-t-elle comprendre ce que son amie a traversé et pourquoi elle a pris une telle décision ? Au fil des pages, elle devra affronter la vérité, mais aussi ses propres démons…

Lire la suite « Tiens bon • Nina Lacour »

Coup de coeur·Drame·Young adult

X ou Y • Séverine De La Croix

X ou Y.png

« Je suis Camille mais depuis un an, quatre mois et vingt-et-un jours, je m’appelle Yann depuis que mon père ne sait plus lequel de nous deux est mort dans l’accident, son fils ou sa fille, Camille ou Yann « 
Pour se protéger de son père devenu alcoolique depuis le drame, Camille a pris l’identité de son frère jumeau : Yann, son double, la moitié d’elle sans laquelle elle n’arrive plus a vivre, décédé dans l’accident avec leur mère inscrite dans un nouveau lycée, elle fait illusion.
Mais comment demeurer Yann quand Thomas fait irruption dans sa vie ? Et comment redevenir Camille alors que son père s’accroche à « son fils » pour ne pas sombrer ?

Lire la suite « X ou Y • Séverine De La Croix »

Coup de coeur·Drame·Jeunesse

C’était un accident • Isabelle Lagarrigue

C'était un accident.png

Je m’appelle Prune. J’ai quatorze ans et quatre mois. Je suis hypersensible (il paraît), ROUSSE (je ne peux pas le nier) et accro aux listes (ma VIE). Je suis en internat depuis le mois de septembre (à ma demande) car je ne supportais plus de vivre avec mes parents et mes sœurs jumelles de cinq ans.

Je ne le sais pas encore, mais dans quelques jours ma vie va basculer. Pas besoin de s’appeler Einstein pour deviner qu’il y aura un avant et un après et que l’enquête, que je mènerai pour comprendre, m’apportera plus que la vérité. 

Un roman qui parle d’adolescence, d’amitié virtuelle et IRL*, de confiance en soi, de deuil et… d’amour. 

*IRL = In Real Life

Lire la suite « C’était un accident • Isabelle Lagarrigue »

Drame

La vie meurt à trente ans

La vie meurt à trente ans.jpg

«Le revers de la médaille, la rançon de cette hypersensibilité qui lui permettait de tout voir et tout comprendre avant tout le monde, c’était qu’elle souffrait plus que les autres du monde dans lequel elle vivait. Elle avait tendance à se faire du mal, avec une imagination à la hauteur de son intelligence. »

séparation (4)

Titre : La vie meurt à trente ans Auteur : John Aslanis Genre : Drame
Sortie : 13 août 2018    Pages : Ebook

séparation (4)

Résumé : Depuis sa ville de province, Paul et son humour acide regardent passer la vie sans illusion. Alternant les amours, virtuelles passionnelles, libertines, virginales et même tarifées, rien ni personne ne semble pouvoir le sauver des bas-fonds qui l’attirent comme le chant des sirènes.


avis (1)

Oh mon dieu ! Je remercie encore l’auteur pour m’avoir envoyé cette magnifique histoire.

Nous suivons l’histoire à travers les yeux de Paul, suite au suicide de son père. Depuis longtemps déjà il n’espère plus grand-chose de la vie, il est dépressif, il ne trouve plus de sens à sa vie ou à ce qu’il fait et la mort de son père n’arrange en rien cela. Etant moi-même en dépression ce livre m’a énormément touché. On sent toute la souffrance que ressens Paul.

Dès les premières lignes on est immergé dans l’histoire de Paul et de la chute qui ne cesse de s’accentuer en assistant à l’enterrement de son père.

La fin n’a pas pu m’empêcher de me faire pleurer. Mais le plus important n’est pas la fin, mais les sentiments que l’auteur fait passer à travers son écriture.

Paul est un homme de trente-cinq ans, qui ne trouve plus vraiment de sens à sa vie. Il trouve qu’il est déjà mort de l’intérieur depuis longtemps et que tout ça est une belle mascarade. Il trouve tout inutile et vide de sens. Il se demande pourquoi il avance et continue de vivre. Il essaie parfois d’avoir des moments de plaisir, mais il ne se voile pas la face, il sait que cela ne durera pas, que ce n’est qu’éphémère.

Le style d’écriture est vraiment magnifique. Il y a bien longtemps que je n’ai pas eu un tel coup de coeur pour une plume. L’auteur arrive à travers le personnage de Paul à retransmettre toutes les émotions et ressentis que l’on peut avoir lorsque l’on est en dépression. Il le fait avec une tel force et une telle aisance que s’en est fascinant.

En conclusion, pour moi c’est une histoire très triste certes, mais magnifique. Il a su me toucher en plein coeur, d’autant que je pense faire partie du genre de public visé. La plume est magnifique et John Aslanis sait retranscrire les émotions d’une façon magnifique.

Une excellente lecture !
Une excellente lecture !