Challenge littérature de l'imaginaire 7ème édition·Science-fiction·Young adult

Cogito • Victor Dixen

 

Cogito.png

Un don du ciel… 
Roxane, dix-huit ans, a plongé dans la délinquance quand ses parents ont perdu leur emploi, remplacés par des robots. Sa dernière chance de décrocher le Brevet d’Accès aux Corporations : un stage de programmation neuronale, une nouvelle technologie promettant de transformer n’importe qui en génie.
…ou un pacte avec le diable ? 
Pour les vacances de printemps, Roxane s’envole pour les îles Fortunées, un archipel tropical futuriste entièrement dédié au cyber-bachotage. Mais cette méthode expérimentale qui utilise l’intelligence artificielle pour  » améliorer  » la substance même de l’esprit humain est-elle vraiment sûre ? En offrant son cerveau à la science, Roxane a-t-elle vendu son âme au diable ?
Demain, l’intelligence artificielle envahira toutes les strates de la société.
L’ultime frontière sera notre cerveau.

Lire la suite « Cogito • Victor Dixen »

Challenge littérature de l'imaginaire 7ème édition·Romance M/M·Science-fiction

Les yeux noirs (La noirceur des étoiles #1) • Jessica Naide

Les yeux noirs (La noirceur des étoiles #1).png

L’univers est vaste, la Nature n’y a plus sa place, et la Deuxième Ethnie n’y voit que source de profit et de conquêtes. N’étant plus le bienvenu dans la plupart des galaxies, le capitaine Iwata Kazuya arpente l’univers en compagnie de son équipage à bord de son vaisseau, le Sekai. Jusqu’au jour où son voyage lui fait croiser la route d’un vaisseau en perdition et qu’il sauve d’une mort certaine un jeune homme à la mémoire évanouie. Le passé à ses trousses, et confronté à lui-même, Kazuya peut-il faire confiance à cet homme qui ignore d’où il vient et ce dont il est capable ?

Des souvenirs douloureux aux visions prophétiques, Kazuya tentera à ses côtés de trouver la réponse à la question qui le hante depuis toujours : dans un univers où la Nature n’est plus qu’une légende, pourquoi celle-ci continue-t-elle de l’appeler sans relâche ? Lire la suite « Les yeux noirs (La noirceur des étoiles #1) • Jessica Naide »

Challenge littérature de l'imaginaire 7ème édition·Science-fiction·Young adult

Light years #1

Light years T1

 

Titre : Light years
Auteur : Kass Morgan
Editions : Robert laffont (Collection R)
Genre : Young adult, science-fiction
Sortie : 11 octobre 2018
Pages : 423
Prix : 18€ en broché / 12.99€ en E-book

 

 

résumé

Vous rêvez de gloire, de batailles et d’honneurs militaires ? Commencez donc par connaître votre ennemi…
Bienvenue à l’Académie aérospatiale de Tétra, où viennent d’être admis pour la première fois des candidats issus des confins de la galaxie.
À des années-lumière de leurs planètes d’origine, Vesper, Arrann, Orèlia et Cormak portent chacun leur lot de terribles secrets, et s’engagent dans des amours interdites qui mettent en danger le fragile équilibre de l’Académie.
Et si la menace principale ne venait pas des redoutables Spectres, avec leur puissance de feu colossale, mais plutôt des cadets eux-mêmes ?

Lire la suite « Light years #1 »

Non classé·Science-fiction

L’Homo-Avatar est né… (Virtuels #1)

Virtuels

 

Titre : L’Homo-Avatar est né…
Auteur : Rodolphe Le Dorner
Editions : Librinova
Genre : Science-fiction
Sortie : 5 octobre 2018
Pages : 332
Prix : 3.99€

 

 

Résumé

– Tu crois qu’un jour, tout redeviendra comme avant ?

– Avant quoi ?

– Avant l’Événement !

– Je ne sais pas. Il y avait quoi avant l’Événement ?

– Un monde sans réalité virtuelle.

– Ah oui ? ?a devait être triste…

– Non…c’était…réel !
Lire la suite « L’Homo-Avatar est né… (Virtuels #1) »

Romance·Science-fiction

B6-244

B6-244

 

Titre : B6-244
Auteur : Christelle Fillion
Editions : Reines-Beaux
Genre : Romance, science-fiction
Sortie : 21 novembre 2018
Pages : 264
Prix : 20€ en broché / 5.99€ en E-book

 

 

séparation

«Il disjonctait parce qu’elle osait élever la voix pour lui dire ses quatre vérités en face alors qu’en réalité, il attendait ces mots depuis longtemps»

séparation 2

 

Résumé

L’université de Frontverde n’accueille que l’élite : les ultra-sapiens. Grâce à leur génome modifié, ils représentent l’évolution, tandis que les infra-sapiens sont considérés comme inférieurs. Côté ultras, Dimitri Von Baren incarne l’homme idéal. Beau, riche et charismatique, il cache pourtant une lourde part d’ombres. Côté infras, B6-244 est prête à tout sacrifier, jusqu’à son identité et sa sécurité, pour aider sa mère et tenter de faire évoluer la situation des siens en intégrant l’université dans le cadre d’un programme de mixité. Ils se détestent et n’ont a priori rien en commun. Pourtant, un contrat à l’avantage de Dimitri va les lier et les faire vivre sous le même toit. Les règles sont fixées, la joute commence, mêlée de haine et de désir…


avis 6

Merci aux éditions Reines-Beaux pour leur confiance

C’est exactement le genre d’histoire et le genre de sujet que j’aime lire ! Parlé d’un vice de la société actuelle, le poussé à son maximum et nous montré ce que cela pourrait donner. En voici un bel exemple avec B6-244.

Dans cette histoire, nous vivons dans un monde, où les naissances génétiquement modifiées sont devenues monnaies courantes. Or, évidemment, seuls les plus riches peuvent se les offrir. Ainsi, il existe des ultra-spacien, enfants nés et façonnés par rapport aux désirs des parents. La femme enceinte peut ainsi donner le sexe qu’elle veut à son enfant, mais également choisir la couleur de ses yeux, peau, cheveux, sa taille adulte, ses facultés intellectuelles. Les infra, eux, sont les enfants nés naturellement, sans aucune modification. Or dans ce monde, les ultras considèrent les infra comme des moins que rien, comme des pourritures, voir des monstres.

Ici, il est question d’une jeune fille, qui se voit offrir une bourse dans le cadre de la mixité mise en place par le représentant des ultras. Il souhaite mettre en place une bourse qui permettrait aux meilleurs infra d’entrée dans les écoles sélec des ultras. Or, pour que cela marche, il faudrait qu’un seul élève infra réussisse à rester jusqu’au bout, ce qui n’est toujours pas arrivé. En effet, les élèves ultra de l’école mènent la vie dure à l’élève au point qu’il est traumatisé, déprimé et décide d’abandonner le programme. Sauf que B6-244, ne l’entend pas de ce point de vue-là. Pour qu’elle accepte on lui a proposé une grosse somme, qui pourrait énormément aider sa mère, pour cette raison elle va s’accrocher plus que personne d’autre ! Mais pourquoi B6-244 ? Car quand tu décides de rentrer dans le monde des ultra, tu abandonnes ton identité et on t’attribue un matricule, c’est ainsi que ça se passe.

Ainsi, elle va énerver fortement le fils du directeur, qui lui contrairement à son père, ne supporte pas les infra et ne souhaite que les faire fuir. Un soir alors qu’il la retrouve errante et risquant de se faire agresser il l’aidera, mais étant dans un état second, B6-244 n’aura pas conscience de ce qui se passe. De ce fait il va en profiter pour prendre une photo compromettante, et ainsi la forcer à accepter un contrat où cette dernière deviendra la bonne à tout faire de monsieur. Son but étant de la faire fuir loin de lui et de leur monde. Mais ce n’était sans compter sous son charme naturel qui risque de le faire fortement chavirer.

C’est vraiment une histoire que j’ai beaucoup aimé lire. Les ultras se pensent parfait à cause du fait qu’ils sont génétiquement modifiés et pourtant… Il y a beaucoup de vice et d’imperfection chez ces derniers. Il y a pas mal de dénonciation, de sous entendue, ce livre m’a beaucoup plu. Une histoire forte en émotion et en rebondissement.

Nous remarquons également cette mise en avant de la séparation des plus riches qui sont des ultras et les plus pauvres qui sont des infra. Les plus riches on le pouvoir et toutes les choses qu’il leur faut, alors que les plus pauvres galères pour seulement survivre. Une belle dénonciation et mise en avant des niveaux de vie à travers cette histoire.

En conclusion, B6-244 est une histoire pleine de rebondissement et de dénonciation. Une histoire forte en réflexion et en émotion. Remplis de tension et de haine. Une histoire mettant en avant la différence !

4


Avis partenaires :

Le monde enchanté de mes lectures

Science-fiction·Thriller·Young adult

Ville noire (Cité 19 #1)

Cité 19 T1.jpg

«  Pour la première fois, le mot « inconsolable » correspondait à quelque chose de réel pour Faustine. Elle comprit que certains mots devaient être appris deux fois : la première avec le cerveau, la seconde avec le coeur.»


Titre : Ville noire  Auteur : Stéphane Michaka
Editions : Pocket Jeunesse   Genre : Young adult, science-fiction, thriller
Sortie : 7 octobre 2015    Pages : 349


Que faisait le père de Faustine à minuit au sommet de la tour Saint-Jacques ? Et qui l’a précipité dans le vide ? Convoquée pour identifer le corps, Faustine ne reconnaît pas les mains de son père. Persuadée qu’il a été kidnappé par une secte mystérieuse, elle se lance sur la piste d’un inquiétant personnage. Elle suit l’homme dans une station de métro, trébuche, perd connaissance et se réveille… 150 ans plus tôt ! Pour Faustine, c’est le début d’une série d’aventures, aux confins du thriller, de la science-fiction et de l’Histoire.


Cette lecture j’aurais différente chose à en dire. Je suis passée par plusieurs phases. Au début, j’étais plongée dans l’histoire, puis au fur et à mesure, cela c’est dissipé par un léger ennui. Sauf que voilà, à partir de la deuxième partie, une seconde intrigue en plus de celle que nous avons déjà, vient se fondre dans l’histoire et cela m’a encore plus replongé dedans.

Nous suivons l’histoire de Faustine, une fille plutôt solitaire, qui vit dans le passé. Elle est fan des du XIXème siècle. Elle ne se plaît pas dans son temps et ça se voie. Dès le début de l’histoire, on lui demandera d’identifier le corps de son père. Or celle-ci est persuadée qu’il n’est pas mort, même si les vêtements retrouvé sur le corps, sont bien celui de son père. Mais en cherchant à retrouver son père, elle finit un jour par être assommé, par perdre connaissance et se réveiller cent cinquante ans en arrière, c’est-à-dire, dans le fameux XIXème siècle qu’elle aime tant.

La lecture est prenante et surtout lorsque la fameuse deuxième intrigue arrive, mais je vous en dis pas trop cela gâcherait tout !

En conclusion, pour moi c’est un roman facile à lire, avec des chapitres courts, se qui les rend donc rapide à lire. On est plongé dans une histoire hors du commun qui ne nous donne qu’une seule envie, connaître la suite. Pour ma part, j’ai hâte de découvrir ce que le tome deux a, à nous révéler.

set of star rating symbols
A lire absolument !
Fantasy·Science-fiction

Evolution 12 – June Mutti

evolution-12-june-mutti-e1517595007248.jpg

«Pour la mère, il s’agit de son bébé, c’est un enfant, pas une bête de foire.»


Titre : Evolution 12 Auteur : June Mutti
Editions : Librinova   Genre : Science-fiction, fantasy
Sortie : 19 décembre 2017    Pages : Ebook


Et si vous accouchiez d’un enfant singe? Quelle serait votre réaction? Et si l’ensemble de la population vivait le même bouleversement? Accepteriez-vous cette transformation irréversible? Adeline, enceinte de son premier enfant, va devoir s’y soumettre afin de donner naissance à une petite fille pas comme les autres…


Cette histoire ne m’était pas désagréable. C’était une petite nouvelle courte et sympathique. On suit l’histoire d’une femme enceinte, mais pas comme les autres. Celle-ci est enceinte d’un bébé à moitié singe.

Ainsi, avec ce sujet l’auteur arrive à nous montrer toute la cruauté humaine. Lorsque la société découvre qu’elle porte en elle un bébé « singe », la majorité des scientifiques et autres personnes qui l’accompagnent, finissent par ne la voir que comme une expérience, une bête de foire et non comme un être humain.

Le côté pervers de l’homme à vouloir tout voir et épier est mis en avant. Il veut tout contrôler, tout orchestrer, tout manipuler.

Les médias sont mis en avant de façon non élogieuse avec leur côté vautour, à être aux augets de la moindre chose qui sort du lot, qui pourrait faire l’audience et un bon article.

En conclusion, cette lecture ne m’a pas transcendé, mais elle était sympathique. On voit l’effort de l’auteur et les diverses dénonciations qui ont pu être mis dans cette nouvelle. C’est une lecture sympa, pas très longue et qui est intéressante à découvrir pour les plus curieux d’entre vous.

set of star rating symbols
Une lecture plaisante !