bilan saga·Dystopie·Science-fiction·Young adult

Bilan saga – Phobos

20180113_165909

L’histoire

Phobos, mais qu’est-ce que j’ai adoré cette histoire. Le principe est pourtant simple. Six prétendants d’un côté, six prétendantes de l’autre. Le but est de les envoyer sur Mars, pour la coloniser. De plus, ce sera également un talk-show. Ils seront en effet filmer vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Dans un premier temps, ce sera à bord du Cupido, le vaisseau qui les emmènent sur Mars. Dans celui-ci, les filles sont d’un côté, les garçons de l’autre. Ils ne se verront que lors de séance de speed-daiting. Ainsi à la fin du voyage, en fonction des préférences de chacun, des couples seront créés. Or, évidemment, on se doute bien que cela ne va pas se passer comme prévu.

 

Les personnages 

Certaines personnes trouveraient les personnages de phobos un peu cliché, mais personnellement, cela ne me gêne pas vraiment. Côté fille j’ai beaucoup aimé la naïveté de Kris et la détermination de Léonor. Puis les garçons… Marcus le grand mystérieux. Mozart le beau brésilien ou encore même Samsom et ses magnifiques yeux. Je ne saurais quoi dire de plus sur les personnages tellement je les apprécie.

 

Les dénonciations

A mes yeux, l’auteur dénonce plusieurs choses à travers cette série et c’est pour moi un grand point fort. Dans un premier temps il fait une dénonciation de la télé-réalité. Le fait d’être filmer tout le temps sans cesse. La pression que cela peut mettre les personnes filmées, mais également les rumeurs infondés qui peuvent être créés et imaginer pas le public. Il va également aborder le thème de la politique et des diverses magouilles qui peuvent avoir lieu en son sein et cela dans un seul but : gagner en pouvoir. Puis enfin deux points abordés lors du dernier tome, mais qui sont pour moi important. Premièrement, la pollution et le réchauffement climatique. Puis, le harcèlement et la facilité des insultes qui peuvent fuser sur Internet.

 

La plume de l’auteur

Pour moi Victor Dixen a créé un chef d’œuvre. C’est une série vraiment magnifique qui a su me toucher en plein cœur. Je trouve son écriture fluide et légère. Il sait dénoncer ce qu’il faut de la manière qu’il le faut. Pour finir, je dirais qu’il sait transmettre les sentiments qu’il souhaite nous faire ressentir, avec une force et une puissance particulière. Ces mots ont su m’émouvoir, me faire pleurer, mais ils m’ont surtout et avant tout coupé le souffle mainte fois.


Avez-vous lu cette saga ? Qu’en avez-vous pensez ? 

Coup de coeur·Dystopie·Science-fiction·Young adult

Phobos 4 – Victor Dixen

20180113_144040

« Je reste muettte, le diaphragme douloureusement bloqué. Moi qui pensais qu’une fois revenue sur Terre, je pourrais enfin souffler, je réaliser maintenant qu’il est trop tôt pour respirer. »


Titre : Phobos 3 Auteur : Victor Dixen
Editions : Robert Laffont   Genre : Young adult , science-fiction
Sortie : 23 novembre 2017    Pages : 649


Lancement des chaînes des pionniers dans
3 secondes…
2 secondes…
1 seconde…

Ils peinent à reprendre leurs marques.

Ils sont les rescapés du programme Genesis. Exilés sur Mars, ils ont traversé un désert de solitude. De retour sur Terre, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.

Elle peine à reprendre son souffle.

Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les honneurs et les caméras. Le danger planant sur la planète bleue est-il vaincu pour toujours ? Les secrets hantant la planète rouge sont-ils enfouis à jamais ? Et si, d’un bout à l’autre du système solaire, tout pouvait basculer à nouveau ?

Même si l’angoisse mène au bord de l’asphyxie, il est trop tôt pour respirer.


Attention, risque de spoiler sur les tomes précédent !

 MA-GNI-FI-QUE ! Je ne sais quoi dire d’autre sur ce dernier tome. Il est beau, rempli d’intrigue, qu’on ne s’ennuie pas un seul instant. Nous étions restés sur la fin tragique et prenante du tome 3. Entre ce qui arrivait à Alexei, les pionniers qui partaient enfin de Mars, la dépressurisation de la base, Kris qui est enceinte. Autant vous dire, qu’on a de quoi parler dans ce dernier tome.

Kris en est très attachante elle et son bébé, venu de l’espace. De l’autre côté, Léonor est toujours emprise par le doute. Elle a peur de revenir sur terre, peur que Serena soit toujours quelques parts pour s’en prendre à elle, aux autres.

Au début du roman, l’injustice envers les pionniers, reste encore présente. Sauf que cette critique ce passe cette fois-ci via Internet. En effet, Victor Dixen, dans ce dernier tome, fait la critique de la toile avec la plateforme Youtube. Les commentaires sous les vidéos défilent, mais ce ne sont pas toujours des cadeaux, mais des flèches empoisonnés.

Ce livre tient en haleine tout le long de l’histoire. Les émotions mon pris les tripes, mon déchiré le cœur et m’ont émeut en même temps, lorsque je me retrouvais face à la description de certaines scènes.

Puis cette fin, mais cette fin ! L’auteur clore merveilleusement la série avec une fin aussi inattendue que belle. Elle m’a littéralement, coupé le souffle ! J’ai eu beau m’imaginer pleins de fins différentes, qu’elle soit heureuse ou malheureuse, pas un seul instant je n’avais envisagé celle-ci. Le nombre de sentiment qui m’ont traversé au moment de la lecture des dernières pages étaient intenses. J’étais émue, heureuse, puis en même temps j’avais les larmes aux yeux et le sourire aux lèvres.

En conclusion, ce dernier tome est pour moi un chef d’œuvre. Énormément d’intrigue et de suspens. Des émotions qui fusent et vous traverse à chaque instant. Du bonheur, de la joie, de la tristesse… Je ne taris pas d’éloge sur cette série, mais en même temps, que dire de plus quand on est autant ébahis par des mots ? Juste que c’est magnifique !

set of star rating symbols
Un coup de coeur ♥

Chroniques sur les tomes précédent :

phobos 1 - victor dixen phobos 2 - victor dixen couv9981040 couv74967841

Dystopie·Science-fiction·Young adult

Phobos 3 – Victor Dixen

20180108_172657

« Ce qui compte, ce n’est pas seulement la quantité de personnes qui survivront : c’est aussi la qualité de cette survie.. »


Titre : Phobos 3 Auteur : Victor Dixen
Editions : Robert Laffont   Genre : Young adult, science-fiction   Sortie : 24 novembre 2016    Pages : 620


FIN DU PROGRAMME GENESIS DANS
1 MOIS…
1 JOUR…
1 HEURE…
ILS SONT PRÊTS A MENTIR POUR SAUVER LEUR PEAU

Ils sont les douze naufragés de Mars.
Ils sont aussi les complices d’un effroyable mensonge.
Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.

ELLE EST PRÊTE A MOURIR POUR SAUVER LE MONDE

Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?

MÊME SI LE COMPTE À REBOURS EXPIRE, IL EST TROP TARD POUR RENONCER.


Attention, risque de spoiler sur les tomes précédent !

 Après cette fin magistrale du tome 2, nous nous retrouvons enfin dans le tome 3. Après que Léonor ai reçus cette révélation de Marcus qui l’assomme d’un grand coup ! Mais que dire de cet avant dernier tome dans lequel il se passe tant de choses. Les pionniers sont toujours sur Mars, sauf que la trahison de Marcus les choqueras tous. Nous finirons par suivre le premier procès de Mars, à l’abri des caméras.

Omis Marcus, il y aura également des révélations concernant Serena, qui ne fera qu’augmenter notre haine envers celle-ci au fur et à mesure que les lignes défilent.

Pourtant, comment vous expliquer tous les sentiments qui nous traversent en lisant ce livre ? Etonnement, surprise, déchirement. On a l’impression d’être à la place de Léonor, de ressentir ses sentiments. Ce qui rend ce livre plus vivant, plus beau et puissant. Elle est soit disant cette « machine à certitude » qui pourtant depuis le début de phobos ne cesse d’être incertaine.

Dans ce tome trois on sent les retournements de situation venir, mais ce que je trouve bien fait, c’est qu’on a beau s’imaginer le type de retournement qui va arriver, au moment venu, on est toujours surpris et empli de différent ressentis.

Dans ce livre le temps passera très vite. Autant dans les premiers tomes en deux tomes nous avons environ traversé un an, sauf que là nous traverseront plus d’une année en un livre !

J’aime énormément l’écriture de Victor Dixen, d’autant plus que nous ressentons dans ce livre qu’il essai de parler des divers complots politique qui peuvent avoir lieu dans la réalité à travers ce livre.

En conclusion, ce livre est bourré de rebondissement et d’événement marquant. Nous nous attachons de plus en plus aux pionniers et détestons encore plus Serena. J’ai hâte de voir ce que nous réserve le dernier tome !

set of star rating symbols
Une excellente lecture !

Chroniques sur les tomes précédent :

phobos 1 - victor dixen phobos 2 - victor dixen couv9981040


Avis partenaires :

Passion livres

Dystopie·Science-fiction·Young adult

Phobos origines – Victor Dixen

phobos origines - victor dixen

« L’espace, pour moi, c’est la liberté… »


Titre : Phobos origines   Auteur : Victor Dixen
Editions : Robert Laffont   Genre : Yougn adult, science-fiction
Sortie : 2 juin 2016    Pages : 300


Ils incarnent l’avenir de l’Humanité.

Six garçons doivent être sélectionnés pour le programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à fonder la première colonie humaine sur Mars.
Les élus seront choisis parmi des millions de candidats pour leurs compétences, leur courage et, bien sûr, leur potentiel de séduction.

Ils dissimulent un lourd passé.

Le courage suffit-il pour partir en aller simple vers un monde inconnu ?
La peur, la culpabilité ou la folie ne sont-elles pas plus puissantes encore ?
Le programme Genesis a-t-il dit toute la vérité aux spectateurs sur les  » héros de l’espace  » ?

Ils doivent faire le choix de leur vie, avant qu’il ne soit trop tard.



Attention, risque de spoiler sur les tomes précédent !

J’ai beaucoup apprécié la lecture de ce hors-série. Il nous permet d’en apprendre plus sur les personnages masculins. Nous retrouvons dans celui-ci une nouvelle sur chacun d’entre eux avant leur décollage pour Mars.

Pour moi c’est un hors-série extrêmement utile. En effet, nous en apprenons tellement sur les personnes. Je trouve cela très intéressant pour la suite. De un, nous nous attachons plus aux personnages. De deux, je pense que cela nous permettra de mieux les comprendre dans la suite de l’histoire.

Personnellement c’est l’histoire de Tao et Samson qui m’a le plus ému. Elle m’a touchée et j’ai même eu de la peine pour eux.

Ici comme dans les autres romans phobos nous retrouvons plusieurs points de vue, mais différent du roman original. Un point de vue OFF et un point de vue ON lorsque les caméras du studio du programme Genesis sont activés.

Pour finir je dirais que j’aime énormément le fait que nous finissions sur la nouvelle de Marcus, d’autant plus quand on a lu le tome deux auparavant et qu’on veut alors en savoir encore plus sur lui.

En conclusion, pour moi ce livre était plaisant à lire. Il permet au lecteur de mieux comprendre les personnages masculins, plus particulièrement ceux qui sont le plus discret dans l’histoire, comme Samson et Kenji.

set of star rating symbols
A lire absolument !


Chroniques sur les tomes précédent :

phobos 1 - victor dixen phobos 2 - victor dixen


Avis partenaires :

Fifty Shades Darker

Dystopie·Science-fiction·Young adult

Phobos 2 – Victor Dixen

phobos 2 - victor dixen

« Timidement, j’effleure du doigt ses abdominaux parfaitement définis. Un étrange florilège de phrases feuillues partent en épis, autour de son nombril plat, juste en dessous des tablettes de chocolat. »


Titre : Phobos 2   Auteur : Victor Dixen
Editions : Robert Laffont   Genre : Yougn adult, science-fiction
Sortie : 19 novembre 2015    Pages : 490


ILS CROYAIENT MAITRISER LEUR DESTIN.

Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.
Ils pensaient avoir tiré un trait sur leurs vies d’avant, pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.

ELLE CROYAIT MAITRISER SES SENTIMENTS

Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour.
Elle pensait pouvoir ouvrir son cœur sans danger.
En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.

MEME SI LES SOUVENIRS TOURNENT AU SUPPLICE,
IL EST TROP TARD POUR OUBLIER.



Attention, risque de spoiler sur le tome précédent !

Nous retrouvons ici la suite des aventures de Léonor et des onze autres prétendants. Après avoir menacé à Serena de tout révéler, ils finissent tous par décider de ne rien dire, pour aller sur Mars et trouver d’où vient le problème.

J’ai énormément aimée ce deuxième tome. Toujours plus de suspens et de question qui viennent en tête. De plus, cette fois-ci, étant sur Mars, nous voyons plus les garçons et avons plus de temps pour s’y attacher. Notamment Marcus, qui en devient moins mystérieux, mais beaucoup plus touchant.
La fin elle, m’a énormément plus contrairement à celle du premier tome. En effet dans le premier tome, j’avais moins la tension, même si l’envie de lire la suite était présente, mais là, avec cette fin, on a qu’une envie : S’empresser d’aller dévorer le tome suivant.

L’auteur arrive en effet à jouer avec nos sentiments avec ses mots. Il arrive à rendre Serena si détestable et Marcus, si attachant. Il arrive à nous duper jusqu’à la fin, sans qu’ont ne voit rien venir et pour ça je dis chapeau !

En conclusion, c’est un excellent deuxième tome. Qui sait jouer sur tous les plans. Il ne me tarde de lire la suite avec impatience.

set of star rating symbols
Une excellente lecture !

Chroniques sur le tome précédent :

phobos 1 - victor dixen


Avis partenaires :

Fifty Shades Darker
Passion livres