Challenge littérature de l'imaginaire 8ème édition·Science-fiction·Young adult

Extincta • Victor Dixen

Extincta.png

L’espèce humaine disparaîtra dans 255 heures.
Les pires prédictions climatiques se sont réalisées, le Grand Effondrement a eu lieu et presque toutes les espèces animales se sont éteintes. Les Derniers Humains se sont réfugiés dans les Dernières Terres : un archipel rocailleux surgi des glaces, où ils survivent dans des cités-royaumes éparses. Accaparés par la lutte pour les maigres ressources, ils ignorent que l’ultime cataclysme est sur le point de balayer ce qu’il reste de l’espèce Homo sapiens.
La dernière histoire d’amour s’écrira en lettres de feu.
Née dans les bas-fonds de Viridienne, la cité-royaume pourrissante envahie d’algues, Astréa rêvait de se consacrer tout entière au culte de Terra. Mais sa foi vacille le jour où son frère est accusé de sacrilège et condamné à mort.
Élevé derrière les remparts du castel, le prince Océrian était né pour régner. Mais un mystérieux accident lui arrache sa jambe et son honneur, l’écartant à jamais de la ligne de succession.
Le destin va jeter ces assoiffés de justice l’un contre l’autre, embrasant leurs coeurs avant de consumer le monde.
La flamme brûle plus fort juste avant de s’éteindre.

Lire la suite « Extincta • Victor Dixen »

Challenge littérature de l'imaginaire 7ème édition·Coup de coeur·Dystopie·Young adult

Futur parfait (La faucheuse #1) • Neal Shusterman

Futur parfait (La faucheuse #1).png

Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté.

Lire la suite « Futur parfait (La faucheuse #1) • Neal Shusterman »

Challenge littérature de l'imaginaire 7ème édition·Science-fiction·Young adult

Cogito • Victor Dixen

 

Cogito.png

Un don du ciel… 
Roxane, dix-huit ans, a plongé dans la délinquance quand ses parents ont perdu leur emploi, remplacés par des robots. Sa dernière chance de décrocher le Brevet d’Accès aux Corporations : un stage de programmation neuronale, une nouvelle technologie promettant de transformer n’importe qui en génie.
…ou un pacte avec le diable ? 
Pour les vacances de printemps, Roxane s’envole pour les îles Fortunées, un archipel tropical futuriste entièrement dédié au cyber-bachotage. Mais cette méthode expérimentale qui utilise l’intelligence artificielle pour  » améliorer  » la substance même de l’esprit humain est-elle vraiment sûre ? En offrant son cerveau à la science, Roxane a-t-elle vendu son âme au diable ?
Demain, l’intelligence artificielle envahira toutes les strates de la société.
L’ultime frontière sera notre cerveau.

Lire la suite « Cogito • Victor Dixen »

Challenge littérature de l'imaginaire 7ème édition·Science-fiction·Young adult

Light years #1

Light years T1

 

Titre : Light years
Auteur : Kass Morgan
Editions : Robert laffont (Collection R)
Genre : Young adult, science-fiction
Sortie : 11 octobre 2018
Pages : 423
Prix : 18€ en broché / 12.99€ en E-book

 

 

résumé

Vous rêvez de gloire, de batailles et d’honneurs militaires ? Commencez donc par connaître votre ennemi…
Bienvenue à l’Académie aérospatiale de Tétra, où viennent d’être admis pour la première fois des candidats issus des confins de la galaxie.
À des années-lumière de leurs planètes d’origine, Vesper, Arrann, Orèlia et Cormak portent chacun leur lot de terribles secrets, et s’engagent dans des amours interdites qui mettent en danger le fragile équilibre de l’Académie.
Et si la menace principale ne venait pas des redoutables Spectres, avec leur puissance de feu colossale, mais plutôt des cadets eux-mêmes ?

Lire la suite « Light years #1 »

Fantasy·Young adult

La lectrice (D’encre et d’or #1)

D'encre et d'or T1 La lectrice .jpg

«Mais la sagesse était une valeur surfaite. La stupidité, la bravoure et la curiosité, en revanche ? C’était grâce à elles que naissaient les meilleures histoires.»

séparation

Titre : La lectrice Auteur : Traci Chee
Editions : Robert Laffont   Genre : Young adult, fantasy
Sortie : 18 mai 2017    Pages : 528

séparation 2

Résumé

Ainsi commence l’histoire de Sefia, qui a perdu sa mère, son père, puis sa tante Nin à cause d’un étrange objet rectangulaire.
Ceci est un livre.
Dans un monde où personne ne sait lire, Sefia va devoir poursuivre une triple quête de sens, de vérité et de vengeance. Épaulée par un mystérieux allié qui possède ses propres sombres secrets, elle va sillonner jungles et mers, au gré de ces histoires qui font l’Histoire avec un grand H…


avis 6

J’ai tellement aimé lire ce livre que je ne serais pas par où commencer. Nous suivons dans ce roman l’histoire de Sefia, une jeune fille qui depuis qu’elle est petite est en cavale. Quand elle était jeune ses parents se sont fait tuer à cause d’un livre qu’ils cachaient. Or cela est quelques choses de mystérieux et qu’elle ne comprend pas, car dans cet univers-là on n’apprend pas à lire, les gens ne savent que parler et raconter les histoires de bouches en oreilles. Elle voyage depuis longtemps avec Nin, sa tante. Malheureusement un jour, cette dernière va être enlevée et elle se décidera alors de percer les mystères que renferme ce livre, afin de pouvoir la sauver.

Nous suivons l’évolution sur une année de Sefia avant qu’elle commence réellement à partir chercher ce qu’elle veut. J’aime voir cette perceptive. Elle va alors rencontrer un drôle de garçon qui ne prononce pas un mot. Elle finira par lui donner le nom d’Archer.

La relation qu’il y a entre elle et Archer est d’autant plus touchante, que Sefia est seule depuis un an et a appris à vivre sans l’aide de personne. Elle a peur que comme toutes les autres personnes qui étaient dans sa vie avant, qu’il disparaisse à cause du livre. Luttant d’un côté pour ne pas s’attacher à lui malgré elle.

De plus, ce livre est soit disant « magique », mais lorsque nous lisons les passages que Sefia lis, nous n’y voyons que des histoires comme celle qui peuvent être racontés sur la vie de certaine personne, des légendes, etc. Alors, quel pouvoir secret renferme-t-il et à quoi sert-il ?

Ce que j’ai adoré dans ce roman, c’est le fait qu’on a l’impression que le livre en question est celui que l’on possède. Plusieurs fois dans le roman on y retrouve des genres de tâche de doigts, des feuilles limites brûlés et vieillis avec le temps, comme si le livre en question était celui que l’on possédait depuis le début. Cela rend l’histoire encore plus immersive !

De plus, d’un chapitre à l’autre, l’histoire switch entre les différents personnages et les différentes histoires en parallèles. Nous informant alors avant le personnage principal, des éventuels dangers qu’elle encourt. La tension est à son comble et on s’inquiète pour elle et Archer.

En conclusion, le tome un d’encre est d’or est vraiment une histoire captivante. Autant dans son visuel que dans sa lecture. On rentre dans un monde parallèle au nôtre, où dans celui-ci, les hommes n’auraient jamais appris à écrire et lire. Un monde où savoir lire est signe de magie et de connaissance obscure. Une histoire qui en même temps est très touchante vis-à-vis de la relation entre Sefia et Archer. Une histoire qui nous fait rêver et surtout voyager !

4.5